L’île de la Tortue

L’île de la tortue tire son nom de sa forme. Du littoral est de l’île principale de Taiwan, on croirait en effet apercevoir une tortue à la carapace géante, en train de balayer la queue. En réalité, il s’agit d’un petit îlot volcanique isolé et endormi à quelque 10 miles nautiques de la ville de Toucheng, dans le comté est de Yilan.

tortue

Petite de sa part sa taille, notre tortue s’étend sur environ 3 km de long et 2 km de large, pour une superficie totale de 2,85 km2. On en fait le tour à pied assez rapidement puisque sa ‘circonférence’ est d’environ 9 km. Malgré sa petitesse, l’île de la tortue est nationalement réputée pour ses nombreuses qualités : elle attire les amoureux du coucher de soleil, pour son panorama sans pareil. Elle offre multes petites falaises abruptes, propices à l’escalade, sans oublier ses grottes creusées par l’érosion des vagues et du vent et qui regorgent d’informations géologiques. L’île de la tortue attire aussi les spécialistes de l’écologie grâce à la richesse des ressources marines bio-écologiques ou encore par ses roches volcaniques. En outre, qui dit îlot condensé volcanique dit également littoral en même temps que pente montagneuse, le tout sur une seule balade décidément variée au coeur de la nature et sans circulation routière. Une balade où son lac central et quelques sources chaudes agrémentent les panoramas sublimes. Vive la tortue !

Parmi les édifices, à noter une école abandonnée , un temple dédié à la déesse de la mer Matsu ou encore une sorte de petit avant-poste militaire. Si l’île de la tortue abritait autrefois un village pêcheur d’une centaine d’âmes, tous ont été relogés de force par les troupes nationalistes qui avaient misé sur cet îlot pour construire une base militaire. Outre l’avant-poste aux abords du lac, les tunnels creusés par l’armée dans les années 1950 pour stocker l’artillerie lourde en vue de défendre le littoral de l’île principal de Taiwan témoignent encore de ce passé.

Amour impossible de princesse Kavalan et Général Tortue
Amour impossible de princesse Kavalan et Général Tortue

Dans les légendes aborigènes, cette tortue porte un nom. En effet, le dieu souverain de la mer avait une fille qui était une sirène. Ayant grandi sous la protection maternelle de son père inquiet de son avenir, notre princesse Kavalan décida de prendre plus de liberté et découvrit la vie et l’amour. Cet amour, elle le vouait au général tortue et répondit favorablement à sa demande en mariage sans en avertir son père au préalable. Le souverain de la mer, découvrant les plans secrets de sa fille, entra dans une colère telle qu’il emprisonna sa fille sur le littoral de la grande île, la transformant en plaine verdoyante. Dans son désarroi et par preuve extrême d’amour, notre général tortue choisit de rester le plus proche de sa belle princesse-sirène, se laissant mourir dans les eaux et devenant cet îlot figé. Pleurant éternellement leur sort et cet amour impossible alors qu’ils sont à portée de vue, général tortue et princesse Kavalan déverse aujourd’hui encore leur lot de larmes en pluie régulière sur la région est de Yilan.

Publicités

4 réflexions sur “L’île de la Tortue

  1. hélène

    Je retiens l’adresse pour une escapade en amoureux………………enfin dans quelques années quand nous aurons « casés » nos sept loulous!!!!!!!

    1. Notez qu’il faut demander une autorisation quelques jours avant de s’y rendre 🙂
      Vu le nombre impressionnant de serpents qui y vivent également, il est aussi conseillé de ne pas s’éloigner du sentier 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s