On n’arrête pas le proverbe – 17/10/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, trois histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 17/10/2017

  • Lorsque la carte est déroulée, la dague est révélée : túqióngbǐxiàn [圖窮匕見] — Lorsqu’une chose parvient à sa fin, les vraies intentions sont révélées.
  • L’oiseau Jingwei comble la mer avec des cailloux : jīngwèitiánhǎi [精衛填海] — Rester déterminé face à un défi impossible / Une ambition futile.
  • L’entendre sur la route, le redire en chemin : dàotīngtúshuō [道聽塗說] — Rumeurs / Ragots / Raconter des boniments.

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

Publicités

Flâneur de Taïwan du 19 octobre 2017 : au concert de Milu, bar Revolver, Taipei

Cette semaine le flâneur vous propose une flânerie un peu spéciale puisque nous allons assister à un concert électro-punk au Revolver. Le Revolver est un bar et une salle de concert de la capitale qui accueille des groupes de rock, de metal, de musique électronique, mais aussi de rap et de hip-hop. Milu est un groupe français établi en Chine et dont c’était la première tournée à Taïwan. Alors rendez-vous demain jeudi pour une plongée dans le milieu de la musique underground taïwanais !

Page du groupe MILU.

On n’arrête pas le proverbe 10/10/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, quatre histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 10/10/2017

  • Traverser la rivière dans le même bateau : tóngzhōugòngjì [同舟共濟] — Être dans le même bateau / Rester unis dans la difficultés / Braver vents et tempêtes avec quelqu’un / Avoir des intérêts communs.
  • Agir comme le complice du tigre : wèihǔzuòchāng [為虎作倀] — Aider une personne mal intentionnée à faire le mal.
  • Le sot qui achète des chaussures : yúrénmǎixié [愚人買鞋] — Stupide / Rigide / Incapable de s’adapter aux circonstances.
  • Faire couler les poissons et tomber les oies du ciel : chényúluòyàn [沈魚落雁] — Se dit d’une femme très belle.

 

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

On n’arrête pas le proverbe – 03/10/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, trois histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 03/10/2017

  • Arrogant : wàngzìzūndà [妄自尊大] — Suffisant / prétentieux.
  • Qu’aucun remède ne peut sauver : bùkějiùyào [不可救藥] — Incurable / Une peine perdue / Un cas désespéré.
  • Entrecroisé comme les canines d’un chien : quǎnyájiāocuò [犬牙交錯] — Entremêlé / Enchevêtrement des choses.

 

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

On n’arrête pas le proverbe 26/09/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, quatre histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 26/09/2017

  • La couleur bleue provient de l’indigo mais est plus vive que lui : qīngchūyúlán, érshèngyúlán [青出於藍, 而勝於藍] — L’élève dépasse le maître.
  • Par quelle main sera tué le cerf ? : lùsǐshuíshǒu [鹿死誰手] — Lorsque deux parties sont en compétition, utilisé pour exprimer sa confiance dans ses capacités personnelles.
  • S’abstenir de jeter un ustensile à la souris par crainte de briser le vase : tóushǔjìqì [投鼠忌器] — Il ne faut pas brûler la maison pour attraper la souris / S’abstenir de lutter contre un mal pour éviter de nuire à un bien.
  • Avoir l’index qui sautille : shízhǐdàdòng [食指大動] — Lorsqu’on s’attend à manger quelque chose délicieux, on peut dire « j’ai l’index qui sautille ».

 

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

Flâneur de Taïwan du 12 octobre 2017 : au défilé de la Fête Nationale

Cette semaine le flâneur vous emmène à la répétition du défilé de la Fête Nationale devant le palais présidentiel. Une plongée dans les célébrations officielles de ce jour historique : le 106ème anniversaire de la République de Chine.

Flâneur de Taiwan du 5 octobre 2017 : randonnée sur la montagne Jin Mian

Aujourd’hui le flâneur de Taïwan vous transporte dans une montagne, la montagne Jin Mian ou montagne du visage d’or, aux abords des quartiers nord de Taipei, au-dessus du quartier de Neihu. Une balade rocailleuse où nous allons croiser des promeneurs du dimanche, des cigales, des papillons et des serpents et où nous poursuivrons notre réflexion sur l’utilité de la marche.

Parcours GPS de la promenade