On n’arrête pas le proverbe – 17/10/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, trois histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 17/10/2017

  • Lorsque la carte est déroulée, la dague est révélée : túqióngbǐxiàn [圖窮匕見] — Lorsqu’une chose parvient à sa fin, les vraies intentions sont révélées.
  • L’oiseau Jingwei comble la mer avec des cailloux : jīngwèitiánhǎi [精衛填海] — Rester déterminé face à un défi impossible / Une ambition futile.
  • L’entendre sur la route, le redire en chemin : dàotīngtúshuō [道聽塗說] — Rumeurs / Ragots / Raconter des boniments.

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

Publicités

On n’arrête pas le proverbe 10/10/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, quatre histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 10/10/2017

  • Traverser la rivière dans le même bateau : tóngzhōugòngjì [同舟共濟] — Être dans le même bateau / Rester unis dans la difficultés / Braver vents et tempêtes avec quelqu’un / Avoir des intérêts communs.
  • Agir comme le complice du tigre : wèihǔzuòchāng [為虎作倀] — Aider une personne mal intentionnée à faire le mal.
  • Le sot qui achète des chaussures : yúrénmǎixié [愚人買鞋] — Stupide / Rigide / Incapable de s’adapter aux circonstances.
  • Faire couler les poissons et tomber les oies du ciel : chényúluòyàn [沈魚落雁] — Se dit d’une femme très belle.

 

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

On n’arrête pas le proverbe – 03/10/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, trois histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 03/10/2017

  • Arrogant : wàngzìzūndà [妄自尊大] — Suffisant / prétentieux.
  • Qu’aucun remède ne peut sauver : bùkějiùyào [不可救藥] — Incurable / Une peine perdue / Un cas désespéré.
  • Entrecroisé comme les canines d’un chien : quǎnyájiāocuò [犬牙交錯] — Entremêlé / Enchevêtrement des choses.

 

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

On n’arrête pas le proverbe 26/09/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, quatre histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 26/09/2017

  • La couleur bleue provient de l’indigo mais est plus vive que lui : qīngchūyúlán, érshèngyúlán [青出於藍, 而勝於藍] — L’élève dépasse le maître.
  • Par quelle main sera tué le cerf ? : lùsǐshuíshǒu [鹿死誰手] — Lorsque deux parties sont en compétition, utilisé pour exprimer sa confiance dans ses capacités personnelles.
  • S’abstenir de jeter un ustensile à la souris par crainte de briser le vase : tóushǔjìqì [投鼠忌器] — Il ne faut pas brûler la maison pour attraper la souris / S’abstenir de lutter contre un mal pour éviter de nuire à un bien.
  • Avoir l’index qui sautille : shízhǐdàdòng [食指大動] — Lorsqu’on s’attend à manger quelque chose délicieux, on peut dire « j’ai l’index qui sautille ».

 

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

On n’arrête pas le proverbe – 19/09/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, trois histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 19/09/2017

  • Cacher un couteau dans son sourire : xiàolǐcǎngdāo [笑裡藏刀] — Hypocrite / Dissimuler de mauvaises intentions sous une apparence amicale.
  • Plus on le tient caché, plus il se révèle : yùgàimízhāng [欲蓋彌彰] — Tenter de cacher quelque chose mais ne rendre son méfait que plus visible et évident de par ses actions.
  • Réitérer ses instructions et commandements : sānlìngwǔshēn [三令五申] — Répéter ses ordres encore et encore.

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

On n’arrête pas le proverbe – 12/09/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, trois histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 12/09/2017

  • D’un cri étonner les gens : yìmíngjīngrén [一鳴驚人] — S’illustrer soudainement / Étonner le monde par un exploit inattendu.
  • Frissonner sans avoir froid : bùhánérlì [不寒而慄] — Être transi d’effroi / Tressaillir de crainte / Trembler de frayeur.
  • Servile et à genoux : núyánbìxī [奴顏婢膝] — Servile / Ramper devant quelqu’un / Passer de la pommade dans le dos à quelqu’un.

 

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

On n’arrête pas le proverbe – 05/09/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, deux histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 05/09/2017

  • Les magistrats sont libres de brûler les maisons, mais le commun des mortels n’est même pas autorisé à allumer une lampe : zhǐxǔzhōuguānfànghuǒ, bùxǔbǎixìngdiǎndēng [只許州官放火, 不許百姓點燈] — Quod Licet lovi, Non licet bovi : Ce qui est permis à Jupiter ne l’est pas aux vaches.
  • Le gendre du lit de l’est : tǎnfùdōngchuáng [袒腹東床] — Employé pour désigner son gendre.

 

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !