On n’arrête pas le proverbe – 05/12/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, trois histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 05/12/2017

  • (Séparé seulement par) Une fine bande d’eau : yìyīdàishuǐ [一衣帶水] — Séparé seulement par une fine bande d’eau.
  • Intimider ses adversaires par une démonstration de force : xiānshēngduórén [先聲奪人] — Prendre le dessus par une démonstration de force / Intimider / Dominer.
  • Frapper une pierre avec un oeuf : yǐluǎnjīshí [以卵擊石] — Tenter l’impossible / Provoquer un désastre en surestimant ses capacités.

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

Publicités

On n’arrête pas le proverbe – 28/11/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, deux histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 28/11/2017

  • Mesuré en contenu de chariot et en gallons : chēzàidòuliáng [車載斗量] — Innumérable / Très nombreux.
  • Aller à contre-courant : dàoxíngnìshī [倒行逆施] — Aller à contre-courant / Chercher à changer l’Histoire / Agir de manière vicieuse.

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

On n’arrête pas le proverbe – 21/11/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, quatre histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 21/11/2017

  • Un vœu unilatéral : yìxiāngqíngyuán [一廂情願] — Un désir ou un souhait unilatéral / Se faire des illusions.
  • Courir dans la direction opposée : bèidàoérchí [背道而馳] — Aller à l’encontre de / contredire / démentir.
  • N’avoir comme maison que quatre murs : jiātúsìbì [家徒四壁] — Être très pauvre.
  • Utiliser une queue de chien comme substitut d’une fourrure de martre : gǒuwěixùdiāo [狗尾續貂] — Utiliser une matière pauvre comme substitut d’une matière riche (pour un objet ou une œuvre littéraire).

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

On n’arrête pas le proverbe – 14/11/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, trois histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 14/11/2017

  • Appeler un cerf un cheval : zhǐlùwéimǎ [指鹿為馬] — Donner une image fausse de quelque chose / Inverser volontairement le vrai et le faux.
  • Ouvertement et sans peur : míngmùzhāngdǎn [明目張膽] — Au vu et au su de tout le monde / De façon flagrante / Sans scrupule, sans vergogne.
  • Yegong adore les dragons : yègōnghàolóng [葉公好龍] — Prétendre aimer quelque chose qui en réalité nous effraie.

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

On n’arrête pas le proverbe – 07/11/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, quatre histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 07/11/2017

  • Raconter des orpiments : xìnkǒucíhuáng [信口雌黃] — Utilisé quand quelqu’un avance des choses sans aucune preuve ou argument.
  • Éteindre un feu avec du bois sec : bàoxīnjiùhuǒ [抱薪救火] — Aggraver la situation en s’y prenant de la mauvaise manière.
  • Le peuple est plongé dans un abysse de misère : shēnglíngtútàn [生靈塗炭] — Une situation terrible, catastrophique.
  • Offrir à Bouddha les fleurs d’un tiers : jièhuāxiànfó [借花獻佛] — Plagiat / Obtenir des faveurs grâce à la propriété ou l’influence de quelqu’un d’autre.

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

On n’arrête pas le proverbe – 31/10/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de cette semaine, deux histoires sont au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 31/10/2017

  • Arrogant avant, respectueux après : qiánjūhòugōng [前倨後恭] — Passer de l’arrogance à la déférence.
  • Ivre d’or et de papier : zhǐzuìjīnmǐ [紙醉金迷] — A l’origine : couvrir de papier d’or quelque chose dans le but d’éblouir quelqu’un au point qu’il se sente ivre / Aujourd’hui : désigne quelqu’un qui mène une vie fastueuse et dépravée.

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !

On n’arrête pas le proverbe – Émission du 17/10/2017

Chengyu
Calligraphie du mot « Chengyu »

Les proverbes chinois sont en grande partie reliés à des histoires. L’émission « On n’arrête pas le proverbe » est l’occasion de les découvrir afin de mieux en comprendre le sens et l’origine.

Dans le volet de la semaine dernière (veuillez pardonnez l’oubli sur le blog ^^), trois histoires étaient au programme, que vous pouvez [ré]écouter en accédant au lien suivant :

Émission du 17/10/2017

  • Lorsque la carte est déroulée, la dague est révélée : túqióngbǐxiàn [圖窮匕見] — Utilisé pour dire que lorsqu’une chose parvient à sa fin, les vraies intentions finissent par être révélées.
  • L’oiseau Jingwei comble la mer avec des cailloux : jīngwèitiánhǎi [精衛填海] — Rester déterminé face à un défi impossible / Une ambition futile.
  • L’entendre sur la route, le redire en chemin : dàotīngtúshuō [道聽塗說] — Rumeurs / Ragots / Raconter des boniments.

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées si vous connaissez des dictons en français qui pourraient « coller » à ces histoires !