Célébration aborigène de la récolte

Je me suis récemment rendu dans un village aborigène attayal du comté de Hsinchu à l’occasion de leur célébration annuelle de la récolte. Ce village qui est à majorité catholique depuis l’implantation sur place des Jésuites il y a 60 ans, célébrait en même temps les 60 ans de la paroisse.

IMG_5408

Lire la suite

Le petit déjeuner taïwanais

Vos parents vous le disent, vos enseignants vous le disent, vos amis vous le disent… Le petit déjeuner, c’est le repas le plus important de la journée ! Eh bien il faut dire qu’à Taïwan, on l’a bien compris ! Le petit déjeuner est ici une vraie institution.

Si vous comptez regarder la suite de l’article avec les photos et aussi écouter le « Gros Plan » du mercredi que j’ai fait sur le sujet, je vous conseille de manger un bon repas avant car je vais vous faire saliver !!

Pour nous le petit déj’ est synonyme de sucré, de pain au chocolat ou chocolatine pour nos amis du sud, de croissants, de tartines beurre confiture, de chocolat chaud… Hmmmmm ça donne envie ! Mais attendez de découvrir ce qu’on mange ici, à Taïwan !

Ici vous l’aurez deviné, le petit déjeuner  ne ressemble en rien à celui que nous avons l’habitude de manger en France.

Différent, oui, mais à quel point? Voilà un petit aperçu :

ptit dej VS Lire la suite

Le temple Longshan et la technique divinatoire

Dans l’émission d’aujourd’hui je vous fais découvrir le temple bouddhiste et taoïste de Longshan qui se trouve dans le quartier de Wanhua à Taipei. C’est à travers ma balade au sein du temple, les sons typiques que l’on peut y entendre et l’utilisation de la technique divinatoire la plus utilisée à Taiwan que je vous fais découvrir le temple.

Pourquoi le temple Longshan plutôt qu’un autre me direz-vous? Car c’est un des temples les plus connus et les plus visités de Taipei, aussi bien par les touristes que par les locaux, son architecture est magnifique, même si ce n’est pas celle d’origine du fait des typhons, tremblements de terre ou encore des bombardements alliés lors de la seconde guerre mondiale. C’est le seul temple à Taïwan à posséder deux colonnes en bronze, elles sont ornées de dragons que l’on peut observer dans le hall principal.

Mise à part visiter le temple, admirer son architecture et ses statues de divinités, il y a aussi l’ambiance qui règne à l’intérieur, le ressenti, les personnes qui prient seules ou encore la prière de l’après midi où plus d’une centaine de personnes chantent à l’unisson.

On ne peut pas réellement comprendre ce ressenti ni la façon dont il faut prier sans être soit même sur place. Cependant, pour vous, j’y suis allé et au fil des sons enregistrés lors de mon passage au temple, je vous fais découvrir le temple de l’intérieur, vous fais ressentir l’atmosphère qui y règne et aussi vous guide et vous explique comment prier et comment interpréter les réponses des dieux, si réponse il y a.

Avez-vous déjà vu ces morceaux de bois rouges ? Ce sont les blocs divinatoires que l’on utilise lorsque l’on a une question à poser aux dieux. Il ne faut pas choisir une question au hasard, il faut y avoir bien réfléchis, être sincère à ce propos et commencer à y penser plusieurs jours à l’avance.

Lorsque que l’on entre dans un temple, c’est toujours par la porte de droite, la « porte du dragon » et lorsque l’on sort du temple, c’est pas la porte de gauche, la « porte du tigre ». Ainsi le chemin de prière se fait selon le sens inverse des aiguilles d’une montre, et ce, dans tous les temples.

Pourquoi rentrer par la porte de droite ? Car si l’on se place du point de vue de la divinité à l’intérieur du temple, c’est sur sa gauche or en mandarin, le « Bras droit » de quelqu’un (dans le sens de principal assistant de quelqu’un) se dit 左右手 avec qui signifie « gauche » en premier, « droite » et « main ».

Écoutez le gros plan sur la culture taïwanaise de ce mercredi et découvrez en plus sur le temple Longshan et sur la manière de prier dans les temples taïwanais. Direction le Gros Plan du mercredi

Bastien Rigagneau

Reprise traditionnelle du travail

Après les congés du Nouvel An Chinois, le travail reprend ses droits à Taiwan!

A ce titre, des salves de pétards retentissent un peu partout, dans le sillage des commerces qui ont repris au son des pétards le 5e jour lunaire, comme le veut la tradition populaire.

Offrandes de la nouvelle année lunaire
Offrandes de la nouvelle année lunaire

Lire la suite

Sanxia, mon amour…

Si l’automne commence à pointer doucement son nez, bien long fût l’été à Taiwan cette année. Il y a peu encore, le soleil écrasait de ses rayons aussi bien la campagne que les artères des grandes villes taiwanaises. Lumière éblouissante, vents chauds, humidité ambiante était le lot quotidien de chacun des habitants de l’île, hormis peut-être les rares chanceux qui résident en altitude, là où le climat se veut généralement plus clément.

C’est pourtant dans ce contexte étouffant que je décidais d’aller parcourir les rues de Sanxia, commune devenue aujourd’hui arrondissement du Nouveau Taipei.

La rivière Sanxia traverse la ville du même nom
La rivière Sanxia traverse la ville du même nom

Lire la suite

Attention ! Risques de Lapin en feu du côté de Taoyuan !

Il n’y a pas si longtemps encore, Taiwan fêtait la Lune. C’est une tradition séculaire qui est encore très vivace sur l’île. Chaque année, le 15ème jour du 8ème mois du calendrier traditionnel, les Taiwanais se rassemblent en famille et lève leur verre à la Lune et à sa beauté légendaire.

Non ! J'ai jamais demandé à vivre sur la Lune aux côtés d'une vieille fille !
Non ! J’ai jamais demandé à vivre sur la Lune aux côtés d’une vieille fille !

Et dans les histoires et légendes que l’on aime raconter à Taiwan et dans le monde chinois en général, la Lune n’est pas un astre vide. Elle serait habitée par une fort belle princesse immortelle, Chang’E, qui a préféré se sacrifier pour ne pas laisser son mari, l’Empereur Hou Yi, règner éternellement sur Terre.
Chang’E vit dans un Palais. Mais elle n’est pas seule. Terre d’exil dans les légendes chinoises, le Lune accueille également un Lapin. Banni, ce dernier confectionne des pilules d’immortalité à l’aide de son mortier.

En bref, tous deux mènent une vie d’une lassitude éternelle d’un niveau équivalent celles de personnes enfermées dans une maison dans une émission de télé-réalité…

Mais en passant récemment du côté de Taoyuan, le Lapin ne se doutait pas que sa vie allait prendre un peu de piment…

Un spectacle qui a beaucoup du côté de Taoyuan
Un spectacle qui a beaucoup plu du côté de Taoyuan

Lire la suite

Lanternes au galop

Fondamentalement, les lanternes sont des lampes et ne servent qu’à éclairer. De ce fait, leurs conceptions artistiques ont pour but d’être admirées pendant la soirée. Cependant, les lanternes exposées lors de la fête des lanternes sont de plus en plus jolies à voir même pendant la journée. Comme le cheval est l’animal zodiaque de la nouvelle année lunaire, dans le parc à côté du musée municipal des beaux arts de Taipei, où se déroule tous les ans une grande exposition de lanternes durant la période du nouvel an lunaire, on peut voir plusieurs chevaux. Sous la lumière naturelle, le matériau velouté qui couvre entièrement les lanternes présente une texture particulièrement proche de la peau d’un cheval.

Avez-vous déjà vu des chevaux de cette couleur ? On se demande même s’ils existent vraiment. L’objet tourbillonnaire qui soutient l’animal symbolise des nuages et suggère ainsi que le cheval court très vite comme un nuage au vent.

Lire la suite