「黑」(noir): une année 2014 qui reste dans la tendance pessimiste ambiante

Chaque année, plusieurs organismes invitent les Taiwanais à résumer l’année par un caractère. A ce titre, la chaîne de grands magasins Sogo et le quotidien UDN tiennent un vote annuel depuis 2008 auprès des internautes taiwanais. Après le désordre de 2008, l’attente teintée d’espoir en 2009, la légèreté presque indifférente de 2010, le pouce levé sur facebook, le ‘like’ de 2011 puis la préoccupation de 2012 et la fausseté de 2013 marquée par les scandales alimentaires, l’année 2014 a malheureusement confirmé le pessimisme ambiant et l’obscurité des scandales alimentaires en se voyant attribuer le caractère 「黑」qui signifie « NOIR ».

 黑 année noire

Pour la 7e édition de ce vote par internet de Sogo et UDN, la répétition des scandales alimentaires et le lourd dossier de l’huile frelatée – l’huile du coeur noir – comme le dénomme les Taiwanais, a eu raison des douze derniers mois.

Lire la suite

Géoparc de Yehliu: la reine perdra-t-elle sa tête?

Le sort de la « tête de la reine » sera bientôt remis entre les mains des Taiwanais.

La tête de la reine, roche phare du site de Yehliu, doit son nom à son physique qui rappelle le profil antique des reines égyptiennes.
La tête de la reine, roche phare du site de Yehliu, doit son nom à son physique qui rappelle le profil antique des reines égyptiennes.

La « tête de la reine » est le trésor le plus célèbre et le plus visité du géoparc de Yehliu, sur la côte nord de Taiwan. Lire la suite

Wu Ching-kuo sera-t-il président du CIO ? Et vous ? Vous en pensez quoi ?

C’est donc ce soir (heures taiwanaises) que le Comité International Olympique procèdera à l’élection de son nouveau président, Jacques Rogge arrivant au terme de son second mandat après 12 années passées à la tête de l’organisation olympique.

Parmi les candidats, on retrouve donc le Taiwanais Wu Ching-kuo. S’il dispose d’une grande expérience dans les hautes instances du sport international, il doit faire face à une grosse concurrence avec des adversaires pour certains très connus comme l’ancien perchiste Sergueï Bubka. L’actuel vice-président du CIO Thomas Bach est également en course pour briguer le sommet du CIO.

Bien sûr, si le Taiwanais brille dans les sondages officieux, son élection est confrontée à beaucoup de questions qui trouveront des réponses au terme du scrutin d’aujourd’hui. Nul besoin de parler de la position de la Chine face à cette candidature. Si Pékin ne s’est pas prononcé directement sur ce dossier, on se demande si la Chine verrait d’un bon oeil l’élection d’un Taiwanais à la tête d’une organisation aussi importante qu’est le CIO.

En attendant, vous pouvez donner votre opinion sur la question en participant à ce premier petit sondage que proposons sur le blog. Une expérience que nous renouvellerons dans le futur si la formule vous plait :