Il l’a fait et améliore son record du monde à Taipei !

Lui? c’est le cycliste polonais Krystian Herba. Déjà détenteur du record du monde dans le World Guinness Record pour avoir grimpé plus de 2 900 marches à vélo, le cycliste polonais s’était lancé un nouveau défi il y a six mois: celui de gravir la tour Taipei 101 et ses plus de 3 000 marches.

bravo (cna)

En effet, Krystian Herba, professeur de sport dans la vie ordinaire, s’est lancé dans sa passion pour l’ascension des bâtiments les plus élevés du monde en 2009 et il a choisi la tour Taipei 101 pour battre son propre record. Lire la suite

Au pays des diplômes

Pour les uns, la période où on usait les fonds de culotte sur les bancs d’école est révolue depuis bien longtemps. Pour d’autres, il faut en revanche songer à renouveler sa garde-robe au risque d’arriver à l’école l’année prochaine avec un pantalon ou une jupe déjà trop usée.

« Anyway! » Je vous propose aujourd’hui un petit tour d’horizon de la catégorie de celles et ceux qui achèvent cette année un cycle d’étude et se voient remettre en ce mois de juin, et surtout en grandes pompes, leur précieux diplôme!

Fin des études primaires, place à la cours des grands avec l'entrée au collège!
Fin des études primaires, place à la cours des grands avec l’entrée au collège! (CNA)

Lire la suite

Nouvelle année à cheval

A cheval… Justement, à l’heure où nous nous situons presque à cheval entre deux années, celle du serpent qui s’achève pour céder son trône au signe zodiacal du cheval, le village de Sanxing, dans le comté est de Yilan, a entrepris la réalisation d’un record du monde: battre la taille gigantesque du cheval à bascule en bois du Guinness des Records.

cheval du record_prepa
Cheval à bascule, jouet des records de Sanxing (CNA)

Pour se faire, le menuisier-charpentier Ho Wen-bin a réalisé un chef d’oeuvre, un véritable étalon à bascule de 6,4 m de haut pour 4,5 tonnes. Lire la suite

Le baseball professionnel taiwanais reprend des couleurs

Franchement, entre nous, en novembre dernier, qui aurait pu prédire un avenir à la ligue professionnelle de baseball taïwanaise ?

Pas grand monde c’est sûr. A la fin de la saison 2012, conclue sur une victoire des Lamigo Monkeys en playoffs, la situation semblait plus que précaire.
Pourquoi déjà ? Fin novembre 2012, avec seulement 4 équipes engagées sur le circuit dont certaines particulièrement endettées, des stades toujours plus désertés par le public, un manque de compétitivité, de diversité, à cette époque on tendait plutôt à dire que l’avenir de cette ligue s’inscrivait en pointillés. L’impression était renforcée avec la mise en vente de l’équipe des Bulls détenue depuis bien des années par le groupe Sinon. Ce dernier, accusant un déficit de 90 millions NT$ (2,5 millions Euro) dans la gestion de son équipe, décidait alors de mettre un terme à son aventure dans ce sport. Une aventure qui durait depuis 1996 avec deux titres nationaux à la clé en 2004 et 2005. Avec un tel gouffre dans le budget, la proposition des Sinon n’avait pas grand chose d’alléchant sur le papier, et d’ailleurs, personne de sérieux ne s’est manifesté dans les premiers temps. Les rumeurs allaient bon train et on se demandait même si le championnat allait pouvoir continuer avec seulement 3 équipes. Bien sûr que NON ! Le sport numéro 1 à Taiwan allait droit dans le mur… Et pourtant, est-il nécessaire de rappeler encore une fois combien le baseball compte pour les Taiwanais. Il fallait donc sauver le baseball à tout prix. Une affaire qui a reçu le soutien du gouvernement et de la commission ministérielle des affaires sportives, sa présidente, Diana Tai, s’investissant personnellement dans le dossier pour trouver un racheteur.

Ce soir, y'a match !
Ce soir, y’a match !

Lire la suite

Jeremy Lin (NBA Houston Rockets) établit un nouveau record de points en carrière

Les fans taiwanais de basket ont certainement connu une matinée (à Taiwan, le live NBA se situe le matin) mitigée à l’issu de cette rencontre NBA qui opposait les franchises texanes de Houston et San Antonio. Une véritable opposition de style, des records en pagaille, du suspense … bref, tous les ingrédients pour alimenter les 48 minutes du match.
Profitant de l’absence de James Harden, Jeremy Lin a passé la majeure partie de la rencontre sur le terrain et à l’inverse de ses récentes apparitions sur le parquet, il n’a pas déçu.

Ce coup-ci, Jeremy Lin avait la main chaude.
Ce coup-ci, Jeremy Lin avait la main chaude.

Lire la suite

Les oeufs magiques de la Fête des Bateaux-Dragons

La fête des Bateaux-Dragons, ce n’est pas seulement des courses de bateaux. Ce n’est pas non plus QUE des affaires de zongzi, ces boules de riz enveloppées de feuilles de bambous. Ce n’est pas seulement non plus que la tradition de boire un alcool avec du sulfure d’arsenic … de prier le chasseur de démons Zhongkui ou encore de brûler de la monnaie céleste devant chez soi.

Bon. ok. Oui, c’est quand même un peu tout ça aussi. Mais saviez-vous que lors de cette journée, qui marque traditionnellement le début de l’été, il est possible de faire un petit tour magique avec un oeuf ?

Pour arriver à une telle chose, deux conditions sont nécessaires :

1. avoir un oeuf
2. se lever avant midi.

Vous ne me croyez pas ? Regardez la vidéo qui suit. Lire la suite

Jeremy Lin héros du Madison Square Garden

Samedi soir, heure de New York, les Knicks recevaient les New Jersey Nets pour une rencontre dont NY ne pouvait tolérer finir le match avec une nouvelle défaite.
Mal à l’aise dans la construction de son jeu depuis plusieurs rencontres, l’équipe de Knicks tentait une nouvelle formule samedi soir en faisant davantage jouer Jeremy Lin au poste de meneur. Stratégie payante pour le coach Mike D’Antoni qui se donne un peu d’air, mais aussi pour les Knicks qui remporte la partie 99 à 92 avec un énorme Jeremy qui compile 25pts, 5 rebonds, 7 passes décisives, 2 interceptions pour 1 balle perdue en 35 minutes de jeu… Lire la suite