Les concours de RTI

Cela fait bien bien longtemps, trop longtemps d’ailleurs, que nous n’avons pas proposé un rappel de nos concours en vidéo.

Comme dit l’adage, mieux vaut tard que jamais. Du coup, c’est Typhaine et Fix qui se sont mis aux manettes du « courrier des auditeurs » dans notre studio avec caméra embarquée, le temps de rappeler le concours du mois de juin et celui du 2e trimestre de cette année.

 

Lire la suite

Publicités

Noël à RTI – acte II

C’est (presque) Noël ici ce soir à RTI. Si l’ambiance de fête est fortement abîmée par les atrocités vécues à Berlin, tristesse à laquelle nous nous associons tout en dénonçant ces violences gratuites, nous avons souhaité partager notre deuxième chapitre de la préparation de Noël dans le service, comme promis.

img_4820

Lire la suite

RTI fête la mi-automne – acte 1

A l’occasion de la fête de la mi-automne, l’une des trois grandes fêtes traditionnelles à Taiwan, la radio a invité les étudiants étrangers à venir célébrer ensemble la fête de la lune. Le service anglais, aux premières loges de l’événement, a ainsi permis le partage culturel d’un jour riche en couleurs et émotions à l’auditorium de RTI.

Nous vous proposons de revenir en vidéos (en anglais) de ces célébrations.

Le service anglais a par exemple proposé un petit théâtre représentant l’histoire de la princesse ChangE s’envolant sur la lune :

Le temple Longshan et la technique divinatoire

Dans l’émission d’aujourd’hui je vous fais découvrir le temple bouddhiste et taoïste de Longshan qui se trouve dans le quartier de Wanhua à Taipei. C’est à travers ma balade au sein du temple, les sons typiques que l’on peut y entendre et l’utilisation de la technique divinatoire la plus utilisée à Taiwan que je vous fais découvrir le temple.

Pourquoi le temple Longshan plutôt qu’un autre me direz-vous? Car c’est un des temples les plus connus et les plus visités de Taipei, aussi bien par les touristes que par les locaux, son architecture est magnifique, même si ce n’est pas celle d’origine du fait des typhons, tremblements de terre ou encore des bombardements alliés lors de la seconde guerre mondiale. C’est le seul temple à Taïwan à posséder deux colonnes en bronze, elles sont ornées de dragons que l’on peut observer dans le hall principal.

Mise à part visiter le temple, admirer son architecture et ses statues de divinités, il y a aussi l’ambiance qui règne à l’intérieur, le ressenti, les personnes qui prient seules ou encore la prière de l’après midi où plus d’une centaine de personnes chantent à l’unisson.

On ne peut pas réellement comprendre ce ressenti ni la façon dont il faut prier sans être soit même sur place. Cependant, pour vous, j’y suis allé et au fil des sons enregistrés lors de mon passage au temple, je vous fais découvrir le temple de l’intérieur, vous fais ressentir l’atmosphère qui y règne et aussi vous guide et vous explique comment prier et comment interpréter les réponses des dieux, si réponse il y a.

Avez-vous déjà vu ces morceaux de bois rouges ? Ce sont les blocs divinatoires que l’on utilise lorsque l’on a une question à poser aux dieux. Il ne faut pas choisir une question au hasard, il faut y avoir bien réfléchis, être sincère à ce propos et commencer à y penser plusieurs jours à l’avance.

Lorsque que l’on entre dans un temple, c’est toujours par la porte de droite, la « porte du dragon » et lorsque l’on sort du temple, c’est pas la porte de gauche, la « porte du tigre ». Ainsi le chemin de prière se fait selon le sens inverse des aiguilles d’une montre, et ce, dans tous les temples.

Pourquoi rentrer par la porte de droite ? Car si l’on se place du point de vue de la divinité à l’intérieur du temple, c’est sur sa gauche or en mandarin, le « Bras droit » de quelqu’un (dans le sens de principal assistant de quelqu’un) se dit 左右手 avec qui signifie « gauche » en premier, « droite » et « main ».

Écoutez le gros plan sur la culture taïwanaise de ce mercredi et découvrez en plus sur le temple Longshan et sur la manière de prier dans les temples taïwanais. Direction le Gros Plan du mercredi

Bastien Rigagneau

Jean-Luc Penso, marionnetiste et montreur d’ombres à l’école de Maître Li

Jean-Luc PENSO, invité sur le plateau de RTI avec ses amies marionnettes, se remémore ses débuts à l’école du grand maître taiwanais Li Tian-lu : pourquoi les marionnettes ? Pourquoi Taiwan ?

Entre anecdotes et souvenirs tout emprunts d’émotion, le fondateur du Théâtre du Petit Miroir, partage son expérience dans l’apprentissage de la manipulation des marionnettes à gaine, un héritage qui se transmet traditionnellement de maître à disciple.

Voici une petite présentation des marionnettes taiwanaises :

Lire la suite

Le Cri du Printemps : un incontournable de la scène musicale taiwanaise

 Tous les ans, le premier weekend du mois d’avril, Kenting (墾丁) devient le point le plus chaud de Taiwan. Cette minuscule petite ville située à l’extrême-sud dans le district de Pingtung (屏東縣), coincée entre les vagues bleues de l’océan Pacifique et les montagnes du plus vieux parc national de Taiwan, accueille pendant trois jours plusieurs fêtes et festivals : Asia mix, Spring Break on the Beach et Spring Scream (春天吶喊, « Le Cri du Printemps ») attirent un nombre incalculable de vacanciers taiwanais et étrangers. 

 Dans ce climat tropical étouffant, une quantité phénoménale de touristes locaux et internationaux débarquent pour danser, surfer et se prélasser sur les plages : les hôtels affichent comble, les prix des chambres explosent, les tentes se multiplient sur les campings comme autant de champignons. Taiwanais, étrangers, jeunes étudiants, pèlerins désinvoltes, familles avec enfants et petits chiens : tous viennent profiter du soleil et relâcher la pression de l’école et du travail. Pendant ces quelques jours, Kenting baigne dans une ambiance festive, fourmillante et détendue – et une température moyenne d’environ trente degrés en journée.

Si Spring Break et Asiamix sont des événements essentiellement calqués sur le modèle des fêtes américaines (plage, bikinis, open bar et musique à la David Guetta), Spring Scream sort du lot : plus qu’une occasion de faire la fête, c’est une véritable institution. Il s’agit en effet du plus important festival de rock de Taiwan, avec plus de vingt ans d’histoire.

Affiche promotionnelle. Source : Site officiel du festival
Affiche promotionnelle. Source : Site officiel du festival

Lire la suite