Le froid s’installe et la neige revient

Le froid ambiant et la givre ont eu raison du système administratif de notre blog récemment. Après avoir réussi à dégeler nos turbines de secours, nous revoici en bonne marche ^_^! Et, comme par hasard, ce retour se conjugue avec celui de la neige sur les sommets taiwanais.

neige Ilan (CNA)

Un nouveau front froid a en effet atteint Taiwan dans la nuit, apportant une bonne dizaine de centimères sur le toit de l’île. Entendez par là que la neige s’est installée au-dessus de 1800m dans les régions montagneuses, pour le bonheur des Taiwanais, qui ont peu d’occasions de voir la neige chez eux.

Lire la suite

Sur le front à ciel ouvert

En fait de front, c’est davantage la vue surplombante de la capitale qui régnait sur ce terrain aux empruntes militaires, à Qingtiangang. Au coeur de la montagne Yangminshan,  Qingtiangang est le point culminant du sentier Jinbaoli, entre Jinshan et Shilin. C’est pourquoi les Taiwanais le surnomment Lingtou, littéralement « chef de la crête ».

Yangminshan 01

Ce lieu élevé et son accessibilité nous offrent de belles vues de la plaine de Jinshan au nord et de la ville de Taipei au sud. Il était surtout autrefois un point stratégique important. Il a vu son sol foulé non seulement par les soldats du Henan, sous la dynastie Qing, alors qu’ils étaient en garnison ici, mais il a également été sinon le repaire, du moins le passage fréquenté de nombreux bandits et brigands. Plusieurs  unités armées ont aussi été postées sur place. Lire la suite

Tranquillité éternelle

Taiwan, ami de la nature. Nouveau Taipei, ville verte qui encourage les balades au cœur de Dame Nature. En voilà un slogan qui fait du bien aux poumons !

yongan 1

Si nous vous présentons ici même parfois des coins pittoresques de l’île, des détours culturels et autres, les coins de nature ne sont pas en reste, loin de là. Aujourd’hui, je vous propose d’ailleurs une balade à flanc de montagne, même si tout est relatif. Lire la suite

Un cottage qui vaut le détour

Aujourd’hui, rien que pour le blog, offrons-nous les agréments d’un sympathique petit cottage situé dans le comté central de Taichung. Précisément localisé dans les montagnes du village de San-Yi réputé pour ses sculptures sur bois, c’est un véritable havre de paix que propose à mi-chemin entre campagne et montagne, notre petit cottage du joli nom de « Shuang-tan. » (三義鄉雙潭休閒農業區)

Cottage de Shuang-tan (三義鄉雙潭休閒農業區)
Cottage de Shuang-tan (三義鄉雙潭休閒農業區)

Lire la suite

Gare à vous!

A Taiwan, les nombreux pans de montagne où tout pousse et verdoie semblent être autant de lieux où s’abriter du soleil et s’aventurer pour une promenade. Mais en guise d’aventure, il peut justement s’avérer en être une sacrée, pouvant à tout moment se retrouver dans une scène de ‘Koh Lanta’…

 Serpent bambou sur le chemin. Sa belle couleur vive vous indique à quel point il est venimeux Lire la suite

Le long de la route n.9

Beiyi, Suhua, Nanhui, des noms qui évoquent autant de paysages différents de Taiwan mais qui ont un point commun, celui d’être chacun une portion de cette route nationale 9. Tracé de bitume et de goudron, cette route longue de 475km part depuis la capitale Taipei avant de traverser les montagnes séparant la première agglomération de Taiwan au comté de Yilan. Puis, après une virée entre champs et rizières sous fond de montagnes, collines et océans, la route nationale 9 reprend son envol vers les périlleuses falaises entre Yilan et Hualien.
Mais une fois de l’autre côté, la route sera encore longue avant d’en voir le bout, perdu quelque part au beau milieu du comté de Pingtung. Il faudra encore traverser les comtés de Hualien et de Taitung, puis entamer cette portion autrefois chaotique nommée Nanhui qui permet de revenir sur la partie sud-ouest de Taiwan.

Un virage plus loin et c’est le Pacifique qui s’offrait à nos yeux

En réalité, chaque pays possède quelques routes mythiques, je pense que chez vous aussi, c’est certainement le cas. En France, par exemple, la nationale 7 est l’une de ces voies routières qui ont laissé des souvenirs impérissables à bon nombre de conducteurs et motards. Aux Etats-Unis, il y a cette fameuse Route 66, célèbre pour bien des raisons. A Taiwan, la route n.9 est un peu dans le même registre, bien que si cela ne tenait qu’à moi, je dirais que la 7, la 8, la 14 auxiliaire et la 20 auraient également une place parmi ces voies proches du mythe à Taiwan. Mais la différence avec la 9, c’est qu’à elle seule, elle rassemble un panel de paysages très différents le long de ses nombreux kilomètres. C’est vrai, de la ville, des montagnes verdoyantes, des épingles à cheveux à n’en plus finir, des falaises plongeant dans les eaux bleus de l’océan, des plages, des palmiers, des villages, des champs et rizières… il y en a pour tous les goûts.

Justement, c’est à une petite balade que je vous convie le long de cette route pas comme les autres. Grâce une jolie vidéo que vous découvrirez ci-dessous. Bonne route à tous ! Lire la suite

Un regard sur : La saucisse à 35 balles de Taiwan

La grisaille de Taipei, visible dans son ciel et ses rues, est une formidable invitation au voyage. Les journées, les semaines, les mois de travail s’enchainant sans parfois avoir l’occasion de quitter cet infernal quadrillage d’avenues et boulevards de la capitale, m’ont récemment poussé un peu en dehors du monde urbain. Cette fois-ci, ce n’est pas Gukeng du comté de Yunlin qui m’appelait auprès de lui, mais Wulai, une commune bien plus proche, située dans les hauteurs des montagnes au sud de Taipei. Réputée pour ses sources thermales et ses chemins de forêt, Wulai est également un lieu habité par la tribu aborigène des Atayals. Et comme tout le monde le sait (et vous aussi à partir de maintenant), les tribus aborigènes recèlent une cuisine particulièrement sympathique, plus abordable aux palais habitués à des saveurs moins chargées que celles émanant des plaines taïwanaises.

Chez « Franky les bons morceaux », divinité de la saucisse juteuse

Lire la suite