Le Flâneur de Taïwan du 31 août 2017 : à Tainan, au musée national de la littérature taïwanaise et au grand magasin Hayashi

La semaine dernière la flâneur vous a emmené dans sa deuxième virée tainanaise et nous avons visité le musée national de la littérature taïwanaise et le plus ancien centre commercial de Taïwan, le centre commercial Hayashi. Voici les images et le parcoirs GPS (très court) pour cette émission, ainsi qu’un lien vers l’émission elle-même.

Voici le lien GPS du parcours.

Lien vers l’émission radio.

Entrée du musée national de la littérature taiwanaise
Vue du musée national de la littérature taiwanaise
Vue du musée national de la littérature taiwanaise
Parvis intérieur du musée
Une salle d’exposition avec le grand écran sur lequel est retransmise une pièce de théâtre.
Vue d’exposition dans le musée national de la littérature taiwanaise
Exposition sur la littérature des pays du sud-est asiatique
Exposition sur la littérature des pays du sud-est asiatique
Exposition sur la littérature des pays du sud-est asiatique
Entrée de l’exposition consacrée aux romans policiers taiwanais
Exemples de couvertures de romans policiers taiwanais
Vue d’exposition dans le musée national de la littérature taiwanaise
Vue d’exposition dans le musée national de la littérature taiwanaise

 

 

Vue plongeante sur la bibliothèque du musée
Manuscrit
Le centre commercial Hayashi
Le magasin Hayashi de nuit
Ancienne vue de Tainan avec le grand magasin Hayashi
à l’intérieur du grand magasin Hayashi
Au dernier étage du grand magasin Hayashi
Le plus vieil ascenseur de Taiwan dans le grand magasin Hayashi
autre bâtiment d’époque de Tainan, aujourd’hui reconverti en banque
Publicités

2 réflexions sur “Le Flâneur de Taïwan du 31 août 2017 : à Tainan, au musée national de la littérature taïwanaise et au grand magasin Hayashi

  1. chachashire

    Le manuscrit est particulièrement appréciable : la plupart du temps on ne voit d’idéogramme que dans des calligraphies abouties, du coup les ratures et reprises de ce document permettent de se rendre compte de ce qu’est la réalité de l’écriture idéographique de travail.
    Le grand magasin Ayashi est superbe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s