Le musée Cheng Nan-jung à Taipei

RTI consacre l’épisode de ce samedi de la série « Autour de la démocratisation de Taïwan » à Cheng Nan-jung (Nylon Cheng), un journaliste qui a sacrifié sa vie pour la liberté d’expression dans l’île de Formose.

Cheng Nan-jung
Cheng Nan-jung

Personnage déterminé et extrême, il a bataillé en première ligne de front, dans d’innombrables marches et manifestations contre la politique du KMT dans les années 1980. Ses principaux combats : la liberté d’expression, la levée du tabou de l’incident du 28 février 1947 et l’indépendance de Taïwan. Son magazine, inscrit dans la mouvance du dangwai (l’opposition au KMT), a existé presque six ans, un record pour une publication critique à l’égard du gouvernement. Refusant de se rendre après l’annonce du mandat d’arrêt lancé par le gouvernement en 1989, il s’immole dans son bureau de rédacteur en chef.

Yushing Eng reviendra dans cet épisode sur son parcours hors norme. A suivre après le journal de ce samedi, sur les ondes de Radio Taïwan International.

Publicités

Une réflexion sur “Le musée Cheng Nan-jung à Taipei

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s