Des marais salants pavés

A Jingzaijiao, les parcelles de tuiles pavées ont été construites en 1818. Il s’agit des champs de sel pavés les plus anciens existants à Taiwan.

Jingzailiao 00

Les cristaux de sel sont toujours extraits ici. L’eau de mer est d’abord acheminée dans chacune de ces parcelles, avant d’y être bloquée et de s’épavorer sous l’effet du soleil. Tout le revêtement en tuile et céramique pilée est l’oeuvre des ouvriers du sel qui très tôt ont voulu protéger le sel de toute saleté comme il l’était exposé dans les marais salants ordinaires.

Les tessons de tuiles, produites par les débris de plats en terre cuite en morceaux, ont été reconstitués à la main pour ouvrir les bassins de cristallisation, de sorte que le sel brut reste propre et soit facilement ramassé. Une fois restitué à la République de Chine après la seconde guerre mondiale, Taiwan a profité de l’administration chinoise qui a choisi, en 1952, de procéder à une gestion formelle de l’exploitation de sel de Jingzaijiao.

Cette nouvelle administration a surtout permis aux ouvriers de profiter d’une meilleure sécurité et de conditions de travail plus sereines. Les parcelles en tuiles pavées ont rapidement servi de modèle pour d’autres exploitations de sel ainsi que pour la réalisation, bien plus tard, des trottoirs ou esplanades, selon ce même style.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s