Maokong et ses cabines de cristal

Il y a quelques années de cela, pas si longtemps puisque Ma Ying-jeou était déjà Président, j’avais déjà rédigé un petit article sur les Gondoles de Maokong, système de cabines téléphériques situé au niveau du Zoo de Taipei, tout au sud de la capitale taiwanaise.

La conclusion, c’était la suivante  :
« Personnellement, je n’y suis pas retourné depuis sa réouverture »

En bref, voilà bien longtemps que je n’ai pas mis les pieds dans les gondoles de Maokong et il me semble bien qu’à l’époque, Chen Shui-bian était encore Président …

C'est la cabine dans laquelle tout le monde veut monter !

C’est la cabine dans laquelle tout le monde veut monter !

Profitant de cette belle et chaude journée de vendredi, nous sommes donc partis en direction de Maokong avec pour objectif de faire un petit tour dans le temple 指南宮, le temple qui indique le sud. Ce temple, ou plutôt cet ensemble de trois temples, je vous en avais déjà parlé dans un précédent article. Ce temple particulièrement connu pour sa divinité principale, l’immortel taoïste Lü Dongbing, est accessible de divers manières : En chaussures (c’est ce que j’avais fait la fois précédente), en voiture, en bus ou bien en gondoles.

Cette fois-ci, il était donc question de faire le voyage par les airs puisque le temple Zhinan Gong est l’une des 4 stations disponibles sur le parcours de plus de 4km des gondoles de Maokong.

Vendredi, jour de semaine, et après la reprise des écoles, la station de départ paraissait très vide. Il me paraissait bien loin le temps où il était nécessaire de faire 3 à 4h de queue pour avoir enfin la chance de monter dans une cabine. Cet engouement, ou plutôt folie furieuse, m’avait un peu « dégoûté » au point que l’idée de reprendre un jour ces gondoles m’était sortie de la tête.
Pas besoin de faire la queue aujourd’hui et c’est tant mieux : excellente occasion pour monter dans une des cabines dîtes « cristal »

De couleur bleue, ces cabines se différencient de la version classique par leur sol transparent en plexy. Présenté comme tel, on s’attend à avoir des sensations fortes en ayant l’impression d’avoir les pieds dans le vide au-dessus de la végétation plutôt touffue des collines de Maokong.

On voit des arbres

On voit des arbres… et des chaussures

Sauf que l’effet attendu n’était pas au rendez-vous. Et je vous fais une confidence, je suis un peu sujet au vertige. Au final, c’est assez agréable les premières minutes, mais devant le manque d’intérêt que présente le paysage en dessous, on finit vite par reporter notre regard sur les alentours. En bref, on finit par se comporter comme dans une cabine classique.

Quoiqu'à certains moments, l'impression de hauteur est quand même un peu plus marquée

Quoiqu’à certains moments, l’impression de hauteur est quand même un peu plus marquée

Et il est vrai qu’avec un temps pareil, un ciel aussi dégagé – et ce n’est pas tous les jours à Taipei – on aurait tort de se priver d’un tel paysage.

La Tour 101 sort sa tête de derrière les collines

La Tour 101 sort sa tête de derrière les collines

Toutefois, Aurélie m’a dit que l’expérience des cabines de cristal était plus étranger, peut-être plus prenante, lors des sessions nocturnes. Une expérience à tenter une prochaine fois ?

Publicités
Catégories : Pour le plaisir, Taïwan | Étiquettes : , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.