Le temple Lungshan de Taipei

C’est juste incroyable… En fouillant dans les archives du blog, je me suis rendu compte que nous n’avions pas encore présenté le temple Lungshan de Taipei ! Quelques sites religieux de la capitale ou même d’ailleurs ont déjà eu le droit à un article, mais pas le célèbre temple Lungshan, certainement le plus fréquenté de la capitale taiwanaise ! Un défaut dans notre collection d’articles et archives que je vais de ce pas rectifier.

Sans plus attendre, direction le temple de Lungshan !!!! Allez c’est parti ! On ne traine pas !

Un décor bien connu des Taiwanais et des touristes étrangers
Un décor bien connu des Taiwanais et des touristes étrangers

Situé dans le quartier à la fois ancien et populaire de Wanhua, arrondissement situé dans la partie ouest de la ville de Taipei et bordé par la rivière Danshui, Lungshan est sans nul doute le temple le plus connu de la capitale, si ce n’est de tout Taiwan. Construit durant la première moitié du 18ème siècle alors que la région est minée par une série d’épidémies, ce temple est une sorte de filiale du temple Lungshan originel qui est situé dans la région de Quanzhou, province chinoise du Fujian.
L’initiative de construire ce temple dans l’espoir que les divinités mettront un terme aux épidémies provient en effet de cette communauté des immigrés de Quanzhou et du clan nommé San Yi. Wanhua, ou plutôt Mengka pour reprendre le dialecte local, est alors le pôle d’activités commerciales du nord de Taiwan avec la commune de Danshui. C’est donc un lieu en pleine expension et à ce titre, le temple Lungshan va jouer un rôle centrale dans la vie des communautés plus ou moins rivales qui y sont alors rassemblées.

De nombreux croyants se bousculent quotidiennement dans le temple
De nombreux croyants se bousculent quotidiennement dans le temple

S’il se présente architecture orientée taoïste, Lungshan porte néanmoins une dénomination bouddhiste « Si – 寺 » qui est plutôt utilisée pour les monastères. Quoiqu’il en soit, la divinité principale est la boddhisatva Kuanyin, dans une version toutefois teintée de taoïsme. Le temple Lungshan offre la particularité de rassembler de nombreuses divinités. Ainsi, derrière le bâtiment principal qui trône au milieu de la cour intérieure du temple, on retrouve un grand autel dédié à la Mère Célèste, Matsu, Déesse de la Mer. On se retrouve alors face à un culte plus proprement taoïste.

A l'arrière du temple, les fidèles peuvent également prier Matsu et ses principaux acolytes
A l’arrière du temple, les fidèles peuvent également prier Matsu et ses principaux acolytes

D’autres divinités sont également présentes et le panel est assez large puisque on y retrouve le médecin Huatuo, la Sage-femme divine et ses douze infirmières, le général Guanggong des Trois Royaumes, le Vieillard Sous la Lune ou bien encore la Dame du Bassin parmi d’autres.

L’histoire du temple Lungshan n’a pas été de tout repos durant les siècles qui ont suivi sa construction. Centre de conflit entre les communautés Quanzhou et Changzhou, il a aussi été endommagé par un fort séisme au début du 19ème siècle puis par des typhons. Durant l’époque japonaise, une partie du temple a été utilisée pour en faire une école puis encore une fois détruit par des bombardements américains vers la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Après de nouvelles rénovations, son histoire devient enfin plus calme…

A l'inverse du temple Hsintien, Lungshan fait la part belle à l'encens
A l’inverse du temple Hsintien, Lungshan fait la part belle à l’encens

De par sa situation géographique, l’histoire et la culture du quartier dans lequel il est situé et surtout la multitude de divinités qu’il accueille, c’est tout logiquement que le temple de Lungshan de Taipei est l’un des plus populaires de Taiwan. Mais c’est également un lieu très prisé par les touristes étrangers. Au milieu des croyants qui se succèdent pour prier les divinités et brûler de nombreux bâtonnets d’encens, il n’est pas rare en effet de croiser des groupes de curieux japonais, chinois ou bien d’autres nationalités, accompagnés de guides capables de présenter en détails les lieux dans la langue souhaitée.

Il serait cependant dommage de se rendre au temple de Lungshan sans profiter de faire un tour de faire une visite des alentours. Plusieurs sites peuvent mériter le coup d’oeil comme l’ancienne rue restaurée de Bopiliao où l’activité principale reposait sur le travail des troncs d’arbre. L’allée aux serpents n’est pas loin, même si cette dernière n’a vraiment plus son lustre d’antan. Enfin, plutôt oublié par les récents progrès économiques de Taiwan, Wanhua souffre d’un décalage certain avec la plupart des autres quartiers de la capitale, surtout ceux plus récents situés à l’est.

Publicités

2 réflexions sur “Le temple Lungshan de Taipei

  1. jefnaud

    Sa localisation quasi centrale m’impressionne: Lungshan Temple No. 211, Guǎngzhōu St Wanhua District Taipei City, Taïwan 10853, Cette centralité résulte nécessairement de son inscription dans l’histoire de la Ville. Votre document traduit un peu son environnement, J’aimerais comprendre les principaux facteurs de localisation de vos temples.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s