Retour sur le festival des fantômes de Keelung

Article rédigé par Chloé Duval qui vous donne rendez-vous dans son émission de samedi, après notre bulletin d’infos.

Ville portuaire la plus importante de Taiwan après Kaohsiung, Keelung est située au nord de l’île de Taiwan et borde aujourd’hui New Taipei City. Son nom a été modifié au cours de l’histoire de Taïwan : nommée « Kelang » en relation avec ses premiers habitants aborigènes, les Ketagalans, les caractères ont été modifiés en 1875 sous la dynastie Qing pour signifier « base prospère », prononcé « Kirun » par les japonais avant d’en venir à « Jilong » en mandarin standard.

maison-lanterne
« maison-lanterne » au cœur du festival

C’est justement durant la période de la dynastie Qing que le festival des fantômes a pris une importante signification à Keelung. Entre les premiers arrivants sur l’île, originaires de Changchou et les derniers, originaires de Chuanchou, deux villes du sud de la province de Fujian en Chine, les disputes portant sur les ressources naturelles de la région et sur des questions religieuses étaient fréquentes. En 1853, une grande bataille a éclaté, et près de 100 personnes en sont mortes. Les anciens et les chefs locaux se sont alors réunis pour décider d’enterrer les corps à un même endroit qu’ils ont appelé la Vieille Honorable Tombe.

A la demande des japonais pendant l’occupation de Taïwan, le Temple de la Vieille Honorable a été déplacé mais les os ont été collectés à l’emplacement de la Tombe pour en conserver les cendres dans l’actuel temple.

Mais les anciens et les chefs ne se sont pas arrêtés là : ils ont de plus proposé que les rituels du Festival des fantômes soient conjointement procédés par les deux communautés et ont pour cela trouvé une astuce : réunir les familles selon leur nom de famille (au nombre de 11 à l’époque, 15 aujourd’hui). Grâce à cet arrangement, la paix a été préservée et une compétition de parades entre les résidents de Keelung a remplacé les conflits armés.

Ainsi, au premier jour du 7ème mois lunaire, on ouvre les portes du sanctuaires du Temple de la Vieille Honorable afin de libérer les esprits dans le monde des vivants. Débutent alors partout des festivités et des « festins » d’offrandes pour satisfaire les esprits et qu’ils ne s’ennuient pas ! Car leur mécontentent apporteraient le malheur, et c’est d’ailleurs pourquoi en prévention de mauvais tours, il existe une liste d’activités à éviter : se marier, ouvrir un business, déménager, se baigner, randonner dans la jungle… et un certain nombre de choses à ne pas faire pendant la nuit : siffler, se peigner les cheveux, pleurer ou devenir « émotionnel »,… et j’en passe.

Le jour le plus important du festival des fantômes est donc le 15ème jour, et à Keelung, les esprits sont gâtés. En ce 9 août 2014, le rendez-vous était pris par des milliers de gens car les festivités sont connues pour y être impressionnantes. Cette année, le clan Lin était à l’honneur et chacun des groupes qui a défilé avait le nom de famille inscrit sur un drapeau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des chars illuminés, de la musique traditionnelle et des tubes, et des spectacles en tous genres proposés par des associations, des lycéens,… Une performance fascinante qui a duré pendant des heures, dont je vous propose quelques images en photos (ci-dessus) et en vidéo:

Publicités

6 réflexions sur “Retour sur le festival des fantômes de Keelung

  1. d...illon

    De bien belles images. Merci pour l’aperçu de cette manifestation surtout pour ceux qui sont loin et qui, malgré leur envie, ne peuvent pas venir assister à cette fête.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s