Taiwan, fantômes & Cie

A Taiwan depuis plusieurs années maintenant, j’ai largement eu l’occasion de goûter à la superstition des insulaires, bien souvent issue de leurs croyances populaires.

Vous pourriez croire que c’est à cause de mon émission « A la poursuite des Dieux chinois », un programme qui m’amène à rencontrer de temps à autres ce genre de phénomènes. Mais non… ce n’est pas du tout cela.

Bien souvent, c’est loin des temples que ça m’arrive. Et bien souvent encore, çà commence comme ça…

ça sent le récit surnaturel

ça sent le récit surnaturel

Des histoires de fantômes, des rencontres avec l’au-delà, j’en ai à la pelle. Au point que je pourrais ouvrir un blog rien que pour ça.
Il est en effet assez effarant d’entendre aussi régulièrement de telles histoires autour de soi. En France, on aime bien raconter de temps à autres des récits surnaturels, des histoires autour d’une maison hantée pas loin de chez nous. D’ailleurs, ça me rappelle une émission qui passait à la télé il y a bien une vingtaine d’années. C’était avec qui déjà ??? Jacques Pradel peut-être bien. Ca parlait de faits surnaturels en France. A l’époque, il y en avait certains qui me faisait froid dans le dos, comme cette histoire de maison qui saignait à St Quentin… En plus, c’était pas très loin de chez moi.  Nooonnn …. pas cette émission encore !!!!!

Un truc qui m'a traumatisé pendant des années....

Un truc qui m’a traumatisé pendant des années….

Avec le temps, ma passion pour les fantômes, les vampires, les goules, les esprits frappeurs, a été remisée à la cave. En fait, c’est aussi un peu culturel. En France, il n’y a pas grand monde qui accorde du crédit à ce genre de récits. Il est finalement assez rare qu’on vous raconte des histoires « fraîches ». Et puis cette émission, l’Odyssée de l’Etrange, puisque j’ai retrouvé le nom entre temps (j’ai cherché sur internet…), elle n’a pas duré si longtemps que ça. Alors du coup, les trucs pour se faire peur, genre les séances de spiritisme, les nocturnes dans les cimetières, ça ne marche pas très longtemps…

Or, à Taiwan, ce n’est pas du tout le cas, les histoires extraordinaires, ça n’arrête jamais, au point que Pierre Bellemare pourrait sortir un livre par semaine. Sans tomber dans l’exagération, je crois qu’on doit me raconter une histoire « extraordinaire » au rythme d’une fois par semaine. En général, cela tourne autour de manifestations d’esprits ou de signes qui font penser qu’un proche ou un ancêtre disparu essaie de communiquer. Rien de bien surprenant quand on sait que beaucoup de Taiwanais s’adressent régulièrement à leurs ancêtres pour leur « donner des nouvelles » ou leur « demander quelque chose ». Pour certains, les ancêtres sont constamment présent et se manifestent de temps à autre.

 Exemple : « Tu sais quoi ? Cela faisait des mois que j’avais perdu ce trousseau de clé et là, je l’ai retrouvé comme par magie derrière la commode alors que je venais d’y faire tomber une photo de ton grand-père ! » Ni une ni deux, vous pouvez être sûr qu’on vous expliquera par A+B que ce résultat est bien l’oeuvre du grand-père que l’on prie régulièrement à l’autel familial.

Il y a aussi les rêves prémonitoires…

A Taiwan, on estime souvent que certaines personnes sont plus sensibles pour communiquer avec l’autre-monde. Il s’agit de qualité de médium et il arrive que ces « extra-lucides » en fassent leur métier. Plus ou moins légalement… Dans les régions plus rurales de Taiwan, il est encore assez aisé de trouver ce genre de médiums lorsqu’on souhaite consulter les ancêtres. A Taipei, c’est encore faisable mais la recherche sera peut-être un peu plus fastidieuse. Quoique… en demandant au voisinage plus âgé, il est fort possible qu’on vous recommande rapidement une connaissance d’une amie d’un cousin par alliance. Connaissance qui serait particulièrement efficace parce que … bla bla bla voilà.

Il y a d’ailleurs un tas de pratiques populaires ou taoïstes qui permettent de communiquer avec l’autre-monde. Il y a même des voyages organisés en Enfer, ceux-ci s’effectuant au cours d’une cérémonie assez particulière et souvent déconseillée. Il y a aussi les médiums qui servent de réceptacles aux esprits divins. Il m’est arrivé d’en consulter un dans une ruelle sombre de Sanchong dans la banlieue de Taipei. Une expérience assez particulière à ce propos et qui a fini en beuverie à deux, la divinité en question ayant un goût assez prononcé pour l’alcool de riz.

Il faut dire que l’environnement de Taiwan est propice à l’entretien de telles croyances. Des maisons fantômes, des maisons vides, il y en a encore à foison, même en plein coeur de Taipei. Vides depuis des années parce que leurs propriétaire sont  décédés et que les générations suivantes n’arrivent pas à s’entendre sur le partage de l’héritage. Au final, plus personne ne sait à qui appartiennent ces maisons. Alors on commence à raconter des histoires autour. Pareil pour les maisons fantômes, des lieux où ils se seraient passé des choses horribles comme celle de Minhsiung dans le comté de Chiayi. C’est loin d’être la seule. Et puis, il y a toutes ces choses que l’on croise plus ou moins au quotidien. Récemment, dans une petite ruelle sombre de Taipei, j’ai pu observer une statuette en bois d’un bouddha posée sur un transfo électrique de Taipower. L’explication était finalement …. toute simple :

Rencontre inattendue

Rencontre inattendue

Pour mettre quelques mots sur cette explication, quand on dit « effrayé », c’est probablement que la personne a vu la mort de près et qu’elle y a échappé de peu. Ou alors, c’est d’avoir été vraiment effrayée par un événement inexpliqué. Du coup, la statue de bouddha, ou plus simplement un talisman fabriqué à cet effet, peut être déposée à l’endroit où cela s’est produit.

Bon … si ça se trouve, l’explication, c’est quelqu’un voulait tout simplement s’en débarasser. Quoique assez peu probable, on ne jette pas comme ça des statuettes divines, et surtout s’il s’agit de statuettes bouddhistes.

En bref, tout phénomène suspect devient rapidement un signe, un geste de l’au-delà que chacun pourra interprêter à sa manière. Rien que dans le numéro de Formosaïque du mercredi 14 mai 2014, Typhaine Li vous parlera d’un phénomène étrange dans le temple Wan Hui Gong qui a été perçu comme un message de la divinité principale Matsu. Sans même parler de la bombe de 500 kilos arrêtée par Matsu avec ses poings et ses pieds…

Finalement, les situations à Taiwan et en France sont assez opposées. En France, on se ferait presque railler en racontant de telles histoires. « Beuh ! J’y crois pas ! c’est n’importe quoi ». A Taiwan, on pourrait presque rencontrer la situation opposée :  » Comment ça ?? Tu ne crois pas à ce que je raconte ??! »

Pour ma part, à force d’entendre aussi souvent ce genre de récit, je finis par me demander pourquoi ça ne m’arrive jamais à moi ??!!

« Parce que tu n’y crois pas à la base !!!! »

Eh oui … évidemment, dit comme ça…

Enfin si… pour le trousseau de clé, c’était moi.

Publicités
Catégories : Divers, Pour le plaisir, Taïwan | Étiquettes : , , , , , , , , , | 5 Commentaires

Navigation des articles

5 réflexions sur “Taiwan, fantômes & Cie

  1. Mister X

    bouhhhhh je suis un fantôme !!!!!! 🙂

  2. naghmouchi nouari

    Oh l’histoire de fantômes………….. ???????

  3. d...illon

    Justement, depuis quelques jours, je vois (ou crois voir ?) deux animateurs de RTI dans mon salon. J’ai beau me frotter les yeux, lorsque je les rouvre Fix et Xav sont toujours là …

  4. d...illon

    … en toques et tabliers de cuisinier ! C’est la page de mai du calendrier RTI, bien sûr. Ouf, rien de surnaturel.

  5. Ici l’odyssée de l’étrange c’est dossier mystère!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.