Une arnaque à vous couper les pattes

Il est un lieu de ballade dans le comté de Nantou qui sonne très agréablement: ‘L’échelle du paradis’ (天梯)

Auréolée de cerisiers en fleurs à l’entrée des marches, l’invitation est tentante. Et pourtant, on aurait dû se méfier à voir le nombre de petites boutiques qui cherchent à vous vendre des bouteilles d’eau et des boissons sucrées de grands sportifs. Et puis, il y aussi le nombre de Taïwanais en sueur qui remontent péniblement les dernières marches et dont la souffrance se lit sur leurs visages.

Pont suspendu en bas de la vallée

Pont suspendu en bas de la vallée

Mais non, en guise d’échelle du paradis on se jette tout fringuant dans la vallée de l’enfer en dévalant les marches, mais ça on ne le saura que plus tard. Durant la descente, des centaines et des centaines de marches, on s’émerveille devant les grandes et élégantes fougères arborescentes qui déroulent leurs crosses au lever du soleil et se replient sur elles-mêmes le soir venu. On se délecte du spectacle des dizaines de papillons qui font leur bal dansant autour de vous et on respire à pleins poumons l’odeur de la nature de la forêt de bambous qui nous entoure.

Le chemin a été tracé dans la forêt de bambous

Le chemin a été tracé dans la forêt de bambous

Cerisiers en fleurs

Cerisiers en fleurs

Jeunes vendeuses de boissons fraiches à l'entrée du chemin

Jeunes vendeuses de boissons fraiches à l’entrée du chemin

Une bonne demi-heure de descente à pic plus tard, les articulations se font sentir mais on est arrivés au fond de la vallée et là, surprise, il y a un grand pont suspendu à traverser. On prend le temps de se reposer au bord de l’eau avant de réaliser qu’il n’y a bel et bien qu’un seul chemin pour retrouver le chemin du ciel: revenir sur nos pas!!!!!

Alors, en jurant contre soi-même pour s’être fait avoir aussi facilement alors qu’on avait tous les indices devant les yeux, et  qu’en plus, on a payé notre droit d’entrée pour cette marche de l’enfer, 50 NTD ce n’est pas grand chose, ce n’est qu’un euro et quelques, mais quand même, on aurait pu penser que l’effort devrait être gratuit…. et bien, on se résigne à remonter marche par marche la descente qu’on avait déboulé à pas de quatre et ce n’est que là qu’on réalise qu’il y avait bel et bien des centaines et des centaines marches.

Fougères arborescentes et bambous pour décor

Fougères arborescentes et bambous pour décor

Mais comme dit l’adage, ‘Après l’effort, le réconfort’… et tous les plaisirs seront permis à l’arrivée 🙂

Et vous, comment vous récompensez-vous après un effort??? 🙂

PS: Les amatrices de ‘steps’ seront sûrement d’un avis différent du mien sur cette ballade qui semble avoir été faites pour elles!

Publicités
Catégories : Pour le plaisir, Taïwan | Étiquettes : , , , , | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “Une arnaque à vous couper les pattes

  1. monplot

    magnifique ballades , quelles jolies photos merveilleux !!

  2. Paggy ey Maggy

    La balade est certainement très belle.
    Personnellement, je pense que j’aurai vraiment souffert pour la remontée…. A voir toutes ces marches, on doit faire plusieurs stations de repos… 😦

  3. naghmouchi nouari

    Fantastique. bounab6@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.