Les Fleurs du Nouvel An chinois : Quand le symbole prime sur l’esthétisme

Les Taiwanais ne sont pas de grands acheteurs de fleurs. C’est une chose que j’ai déjà du vous expliquer sur le blog. Cela dit, lorsque la période du Nouvel An Chinois pointe son nez, la nécessité de décorer la maison avec des fleurs ou des plantes vertes commence à se faire sentir. Malgré tout, il ne s’agit pas pour autant de faire dans la finesse esthétique puisqu’une fois encore la fonction décorative n’est que secondaire. Le plus important, comme bien souvent finalement, c’est l’effet économique présumé produit par le choix de certaines plantes et fleurs.

Mais peu importe, voyons ensemble quelles sont les fleurs les plus prisées en cette période de Nouvel An Chinois !

Chaton de Saule
Chaton de Saule

Le Chaton de Saule est très prisé parce qu’en taiwanais, il est appelé « Guin-lui », une consonnance très proche de « Guin-nui », ou « argent » dans les temps plus anciens.

Les petites mandarines
Les petites mandarines

Grâce à sa couleur, la mandarine est associée à l’or. Un mandarinier portant beaucoup de fruits signifie alors « porteur d’une grande fortune » .

Les pots
Les pots

Le rouge est le symbole de la joie. Si une combinaison ne s’avère pas « assez rouge », on utilise des objets décoratifs pour renforcer cette valeur.

Les pétars sont aussi présents dans les arrangements de fleurs
Les pétars sont aussi présents dans les arrangements de fleurs

Ces objets représentant des pétards, des jarres, des anciens lingots chinois, des oiseaux, ou encore le caractère chinois « le printemps » sont des éléments décoratifs couramment utilisés.

Des navets
Des navets

Par sa prononciation, le navet évoque « le bon augure ». Il est naturellement rouge mais apparemment, le fleuriste a verni ces navets pour qu’ils deviennent luisants.

Ces fleurs et tiges séchées sont entièrement dorée,s non seulement pour avoir une couleur festive, mais aussi pour faciliter leur conservation. A Taiwan, le temps est humide toute l’année. Cette peinture peut les protéger.

Les pots
Les pots

Le glaïeul est particulièrement apprécié par les Taiwanais des vieilles générations, qui sont convaincus que cette plante est la métamorphose de l’épée de Zhong-Kui, le chasseur des mauvais esprits. Elle peut donc tenir les mauvaises influences à distance. Par ailleurs, ses fleurs disposées d’une manière ascendante sont considérées comme une garantie de la promotion.

 

Les glaïeuls
Les glaïeuls

Je me rappelle que la narcisse était quasiment indispensable à la maison pour le Nouvel An Chinois il y a environ trois décennies de cela. Aujourd’hui, on ne la retrouve plus. En effet, dans les traditions il y a aussi des éléments qui apparaissent et disparaissent.

Publicités

4 réflexions sur “Les Fleurs du Nouvel An chinois : Quand le symbole prime sur l’esthétisme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s