Temples et divinités : Zhinan Gong, le repaire de Lü Dongbin

Récemment, dans « A la Poursuite des Dieux Chinois« , nous avons dressé un portrait de l’immortel taoïste Lü Dongbin. Personnage réputé pour ses nombreuses vertus, il est également l’une des divinités les plus appréciées à Taiwan. Rien d’étonnant à cela, il est assez présent dans la littérature chinoise et apparait dans plusieurs légendes le mettant en scène. En outre, détail important, il est souvent considéré comme le « chef » du groupe des Huit Immortels taoïstes. Quoique ce titre est aussi parfois partagé par certains de ses comparses comme Zhongli Quan qui l’aurait guidé un temps sur la Voie, Li Tieguai voire Zhang Guolao.

Mais qu’il soit ou non le plus important d’entre eux n’a pas grand intérêt car à la différence de ses partenaires, Lü Dongbin dispose de nombreux temples dans lesquels il officie comme divinité principale. C’est le cas du temple de Zhinan Gong – 指南宮 situé dans les collines de Maokong de Taipei. Comme quoi, en dehors de son travail au sein de cet octuor, Lü Dongbin a aussi une vie…

Le temple taoïste de Zhinan

Le temple taoïste de Zhinan

Il y a quelques semaines de cela, j’effectuais une visite du temple Hsintien Gong en compagnie d’un guide spécialisé dans le taoïsme. Une visite forte intéressante qui s’est conclue sur la question suivante :  » Quel autre temple mériterait vraiment un coup d’oeil à Taipei ? « . Je m’attendais à une réponse du style :  » le temple Baoan » ou bien « Longshan ! » ou peut-être encore « Qingshan ». Mais non… ce fut finalement :  » Zhinan Gong ».

En fait, cette réponse n’a rien de surprenant. Ce temple est effectivement considéré comme l’un des plus beaux et intéressants de la capitale taiwanaise. Il est situé tout au sud de Taipei, dans le quartier de Wenshan, en plein sur la ligne des gondoles de Maokong. Il y a d’ailleurs un arrêt prévu juste pour lui  avant d’arriver au terminus de cette ligne aérienne.

Sur la ligne de métro Wenhu, en direction du Zoo de Taipei

Sur la ligne de métro Wenhu, en direction du Zoo de Taipei

Itinéraires possibles : la facilité ou le chemin des « vrais » Hommes ?
Il faut donc se rendre à la station de métro du Zoo de Taipei. Puis prendre place dans l’une des cabines. A condition que celles-ci fonctionnent. Le service est suspendu le lundi ainsi que les jours où je m’y rends. C’est comme ça !
Mais sans cabine, il est toujours de s’y rendre. Via le bus 530 que l’on peut prendre à partir de la station de métro Gongguan.

Sinon, vous pouvez toujours vous servir de vos jambes et gravir, comme moi, les 1300 marches qui partent non loin de l’Université Chengchi pour arriver au temple. 1300 marches enfin … il parait. Je n’ai pas compté. Enfin si, un peu. Mais je me suis arrêté à 19. Après j’ai oublié.
Si vous avez un peu de temps devant vous, cette ascension peut valoir le coup. Un peu pour le paysage et surtout pour l’effort qu’elle demande. Surtout qu’il s’agit d’un escalier « pour tout public ». Comprenez-là que les marches ne sont pas hautes du tout.

Ah bah oui !! Comme ça, c’est plus facile de placer 1300 marches sur le parcours !!!

Alors vous allez grimper… encore … et encore… et grimper.

Peut-être transpirer un peu aussi du coup. Maugréer sur votre manque d’exercice et maudire les Gondoles (celle-là, elle est pour moi !). Mais finalement, la balade se veut plaisante et on ne peut pas dire qu’on soit embêté sur le chemin : je n’ai croisé personne. Dans les deux sens d’ailleurs.

Mais avec un peu d’entêtement, on finit toujours par arriver au bout.

Origines du temples Zhinan :
Souhaitant remercier Lü Dongbin qui l’aurait guéri d’une forme de cancer, un certain Wang Bin-lin du quartier de Monga (aujourd’hui Wanhua) a décidé de faire construire ce temple en 1890. Une construction certainement peu aisée en raison de l’aspect plutôt accidenté des lieux. Mais la qualité du fengshui valait cet effort. Par la suite, ce temple a été agrandi à plusieurs reprises entre les années 1920-60. Puis restauré dans les années 1990 avec la décision de ne rien modifier sur sa structure. En bref, il ne devrait pas subir de nouvelles évolutions futures.

Signification et les cultes qui y sont représentés :
Le nom Zhinan réfère à la position géographique du temple. Zhi « 指 » signifie « désigner ; indiquer »  Nan « 南 – le sud ». Le temple qui désigne le sud donc. Normal, puisqu’il est situé au sud de la ville de Taipei.
Ce temple a également une autre particularité, celle d’être consacré aux 3 Dao – Les Trois Grands Enseignements qui sont le Bouddhisme, le Taoïsme et le Confucianisme. Pour cette raison, il est divisé en 3 bâtiments-temples, chacun étant tourné vers l’un de ces enseignements.
La divinité principale reste bien Lü Dongbin, mais on retrouve aussi l’Empereur de Jade et de nombreuses divinités taoïstes, Confucius, ainsi que le Bouddha Shakyamuni accompagné du Bouddha de médecine 藥師佛 et de la Bodhisattva Kuanyin 觀世音菩薩.

Ce choix repose sur le principe d’offrir un lieu de culte à tout croyant de ces trois principales religions du monde chinois, sans conflit, sans jalousie, sans désir d’attirer le fidèle de l’autre. « Là-haut, les Dieux ne se battent pas entre eux, les conflits entre religions ce sont nous qui les inventons » me glissera entre deux explications la sympathique guide qui m’a proposé un petit tour du propriétaire.

Mais voilà, après avoir conclu cette visite il était déjà temps de redescendre dans la plaine pour retrouver les locaux de RTI, à l’autre bout de la ville. Et ces Gondoles qui ne marchaient toujours pas …  Bon ben … c’est reparti pour 1300 marches !

Publicités
Catégories : Emissions, Pour le plaisir, Radio Taiwan International | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , | 6 Commentaires

Navigation des articles

6 réflexions sur “Temples et divinités : Zhinan Gong, le repaire de Lü Dongbin

  1. naghmouchi nouari

    belles nature.

  2. MauricE

    Magnifique …. mais fatigant n’est ce pas Xavier !…et félicitations ce ne fut certainement pas facile !…
    cordialement

    • J’en ai plein les jambes effectivement ! Mais pas mécontent du tout 🙂
      Je manque d’exercices, c’est évident, notre métier ne nous encourage pas à faire du sport. Aaah … une excuse comme une autre ! Cordialement

      • MauricE

        Bravo et félicitations, cela en valait certainement la peine……merci pour tout
        Bien cordialement

  3. Roselyne

    Très jolie et instructive balade, qui reste virtuelle pour nous.
    Merci

  4. d...illon

    Un temple qui semble bien valoir le détour et … une ascension. Merci de nous avoir offert tes jambes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.