Jour de vote au CIO – Taiwan retient son souffle

L’olympisme est au cœur de l’actualité mondiale avec la session historique qui se déroule en Argentine, à Buenos Aires. Après les annonces des JO 2020 à Tokyo et de la liste des sports olympiques des prochaines années, c’est le nom du successeur de Jacques Rogge qui est au centre des attentions. Parmi les six candidats en lice, il y a un Taiwanais : Wu Ching-kuo.

Wu Ching-kuo, malgré une plaisante popularité, n'est pas le candidat favori à la tête du CIO. Six candidats briguent le poste. (Photo: EPA)

Wu Ching-kuo, malgré une plaisante popularité, n’est pas le candidat favori à la tête du CIO. Six candidats briguent le poste. (Photo: EPA)

Membre du comité olympique international (CIO), populaire dans les milieux du CIO et convivial, Wu Ching-kuo semble apprécié pour son humanisme, sa lecture de l’olympisme et sa détermination à mener à bien ce qui lui est confié. En campagne aux quatre coins du monde auprès des membres électeurs du CIO, il n’a pas hésité à prendre position sur des sujets qu’il estime graves. Dernièrement, juste avant la session actuelle, il a d’ailleurs fermement déclaré que la discrimination devait être bannie de l’esprit des Jeux et que l’organisation des Jeux Olympiques devrait être retirée aux pays qui ne respectent pas cet aspect essentiel, qu’il s’agisse d’une discrimination d’ordre social, ethnique, identitaire, patriotique ou en raison d’une orientation sexuelle. Wu Ching-kuo s’est ainsi offert une tribune en ricochet à la controverse autour des JO d’hiver 2014 de Sochi en Russie. En effet, le gouvernement russe a récemment adopté une loi contre la « propagande homosexuelle » et plusieurs responsables gouvernementaux ont invité les athlètes étrangers à respecter la loi russe sous peine d’être poursuivi. Si certains appellent à un boycott des Jeux, le candidat taiwanais à la présidence du CIO se montre donc plus farouche contre ceux qui « refusent de respecter » la Charte des JO.

wu cio

L’élection du nouveau Président du CIO a lieu aujourd’hui même et les résultats seront annoncés aux alentours de 23h30 (heure de Taipei), soit vers 12h30 en Argentine. Selon la presse internationale, c’est l’actuel vice-président du comité, l’Allemand Thomas Bach, qui serait le favori des urnes. De l’avis insulaire, on craint à demi-mot que le statut politique de Taiwan et la question de la nationalité ne pose problème, directement ou indirectement, auprès des membres électeurs, au moment de glisser leur bulletin secret dans l’urne.
Quoi qu’il en soit, en attendant de connaître le nom de l’élu, je vous propose de retrouver une brève présentation de Wu Ching-kuo et de son parcours au sein du Comité Olympique en cliquant ICI.

Publicités
Catégories : Actualité, Divers, Taïwan | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , | 6 Commentaires

Navigation des articles

6 réflexions sur “Jour de vote au CIO – Taiwan retient son souffle

  1. monplot jean marie

    Bonne chance chers amis Taiwanais
    amicalement

  2. hélène

    et bien, foncez!!!!

  3. Pingback: Wu Ching-kuo sera-t-il président du CIO ? Et vous ? Vous en pensez quoi ? | Blog français de Radio Taiwan International

  4. Daniel Beaulne

    Après Tokyo, un candidat asiatique à la tête du CIO! Bonne chance!

  5. Marie

    On croise les doigts !!!

  6. Paggy et Maggy

    Ce serait formidable !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.