Secrets de Radio : Minhsiung, l’antique

Nouveau numéro, nouvelle destination dans notre série dédiée aux sites émetteurs de Radio Taiwan International. Cette fois-ci, c’est à la découverte d’un lieu très différent des précédents que je vous convie : Minhsiung. Situé dans le comté de Chiayi, quelque part dans les plaines de l’ouest taiwanais, cet émetteur revêt un caractère particulier qui dépasse les simples limites de sa fonction de base de transmetteur d’ondes. En fait, plus que d’envoyer des ondes à destination du continent, Minhsiung est aujourd’hui un véritable livre d’histoire de la radiodiffusion de Taiwan…

La boucle est presque bouclée

La boucle est presque bouclée

De tous les transmetteurs dont dispose aujourd’hui Radio Taiwan International, Minhsiung est un peu à part. A bien des égards d’ailleurs. Tout d’abord parce que c’est le seul à ne pas avoir été construit par le gouvernement chinois de Taiwan. Sa naissance est à mettre au crédit de l’Empire du Soleil-Levant et de gouvernement colonial qui est resté à Taiwan entre 1895-1945. Minhsiung est donc bien plus ancien que ses confrères. Les cerveaux qui ont pensé l’endroit et les mains qui l’ont construit ne sont pas les mêmes, d’où cette différence au niveau architectural. Le bâtiment principal qui abrite les boitiers émetteurs et bien d’autres choses aujourd’hui est le fruit des réflexions d’architectes japonais. Une belle bâtisse qui est d’ailleurs pensée pour résister aux tremblements de terre.

Le bâtiment principal de Minhsiung

Le bâtiment principal de Minhsiung

Sa mise en place nous fait remonter en 1937. Cette année-là, le gouvernement japonais souhaite se doter de transmetteurs suffisamment puissants pour « répondre » à ceux de la Chine. C’est à dire CBS, soit l’ancêtre de Radio Taiwan International. Évidemment, géographiquement parlant, Taiwan est idéalement placé pour répondre à ce besoin, d’où le choix de la commune de Minhsiung pour accueillir une antenne qui sera pendant longtemps la plus haute de toute l’île. En 1938, les travaux sont achevés. Dès lors, c’est une véritable guerre des ondes que vont se livrer les deux rives. Mais pour le coup, et jusqu’en 1945, ce sont les Japonais qui seront opposés aux Chinois du continent.

Photo archive d'époque

Photo archive d’époque (Radio Taiwan International)

Au beau milieu de la plaine de Minhsiung, ce sont deux tours métalliques de type « T » de 206m de haut qui se dressent en direction du ciel.
Durant sa période japonaise, le site va essentiellement émettre des émissions de propagande vers le continent chinois et d’autres pays d’Asie du Sud-est. La radio qui émet est la THK – Tokyo Hoso Kyokai radio mi-privée, mi-gouvernementale fonctionnant sous l’égide du ministère des transports. Pour la petite histoire, cette radio fondée pour Taiwan en 1931, engagera sa première speakerine 100% taiwanaise dans le but d’émettre des programmes et messages en dialecte minnan à destination des provinces du sud-est chinois.

Quand la Seconde Guerre Mondiale fera rage, Taiwan sera un temps bombardé par l’aviation américaine. Avec ses deux tours visibles à des kilomètres, l’émetteur de Minhsiung est une cible facile. Encore aujourd’hui, on peut voir des impacts de balles sur certains murs du bâtiment. Certains projectiles sont même allés se loger dans quelques-uns des boitiers émetteurs, laissant des trous larges comme deux doigts. Ces traces ont été laissées ainsi depuis. (peut-être pour que le guide ait davantage de choses à dire pendant sa tournée)

Les anciens boitiers de l'époque japonaise se trouvent dans la salle principale du premier étage. Du sacré matériel pour sûr !

Les anciens boitiers de l’époque japonaise se trouvent dans la salle principale du premier étage. Du sacré matériel pour sûr !

Après le retrait du Japon en 1945, le gouvernement chinois du KMT fait la main-basse sur l’émetteur de Minhsiung, faisant de lui son premier site de transmission opérationnel sur Taiwan. Minhsiung fonctionne alors pour CBS. Très vite, celui-ci retrouvera son utilité pour la propagande, cette fois-ci dans l’intérêt de la Chine pro-KMT. Avec la retraite du gouvernement nationaliste sur Taiwan en 1949, l’émetteur va commencer à tourner à plein régime, diffusant principalement à destination des régions sinophones. La guerre des ondes reprend, cette fois-ci entre KMT et PCC.Dès 1954, le système de transmission passe par un réseau de 4 antennes reliées. Ce sera plus ou moins le cas jusqu’au moins la fin des années 90. Trois antennes étaient dédiées aux ondes courtes et la dernière aux ondes moyennes. Les puissances disponibles variaient entre 50Kw et 250Kw.
Je crois que c’est encore le cas aujourd’hui, mais je ne vais pas l’affirmer avec certitude. Toutefois, la grande différence aujourd’hui, c’est que Minhsiung diffuse également sur le sol taiwanais. Ce sont principalement des programmes en langues du sud-est asiatiques pour les communautés de ces régions installées à Taiwan.

Et nos deux antennes de 206m ? Elles ne sont plus là. Pour l’une d’entre elles, on m’a raconté qu’elle avait été percutée par un avion, occasionnant un crash et l’effondrement de la tour. L’autre a disparu certainement avant, peut-être lors des bombardements américains. En tous, la dernière à être restée debout a longtemps rythmé la vie des habitants. Et notamment les écoliers de l’époque puisque lorsque le sommet de la tour s’illuminait, c’était en général l’heure de rentrer à la maison.

Clin d'oeil à l'ancienne époque

Clin d’oeil à l’ancienne époque

Il ne serait pas juste de parler de Minhsiung sans aborder le fait qu’il est également un musée publique. En effet, Minhsiung accueille dans ses locaux le Musée National de la Radiodiffusion. Ce dernier est géré un peu en marge de RTI, mais fonctionne de concert avec la radio. Il est donc possible de visiter cette radio qui accueille souvent des expositions temporaires au rez-de-chaussée ou permanente comme au premier étage.

Boitier émetteur d'origine japonaise.

Boitier émetteur d’origine japonaise.

De toute façon, même sans cela, la visite vaut le coup d’œil simplement pour l’architecture du bâtiment et le matériel de diffusion de l’époque japonaise. Ce dernier est très bien conservé et il paraît qu’il fonctionne encore parfaitement. Simplement, il est laissé au repos de peur de l’user inutilement car aujourd’hui, il est impossible de trouver des pièces de rechange en cas de panne.

Parfois... y'a vraiment beaucoup de monde !

Parfois… y’a vraiment beaucoup de monde !

Pour ce qui est du musée, en dehors de ses activités d’expositions et de découvertes historiques ou culturelles, il mène organise aussi beaucoup d’événements. Parfois, ce sont des écoles primaires ou des collèges qui sont invitées pour y découvrir le monde de la radiodiffusion. Il y a même une salle d’expérimentation du son et une réplique de studio d’enregistrement. Enfin … réplique. On pourrait vraiment y enregistrer nos émissions en fait…

On notera aussi qu’une partie du site est laissée au soin d’agriculteurs locaux. La culture est principalement constituée de rizières. En s’y promenant, il n’est pas rare de croiser une de ces femmes âgées en pleine séance d’étendage d’engrais.

Derrière la radio, la vie suit son cours

Derrière la radio, la vie suit son cours

Et bien voilà pour cet épisode. Il ne nous reste plus que Danshui et nous aurons « presque » fait le tour. Après, il y aura peut-être un ou deux petits numéros bonus. Qui sait …

A bientôt !

Publicités
Catégories : Pour le plaisir, Radio Taiwan International, Taïwan | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Commentaires

Navigation des articles

4 réflexions sur “Secrets de Radio : Minhsiung, l’antique

  1. naghmouchi nouari

    un émetteur spécial, je n’ai jamais vu comme cela, bounab6@yahoo.fr

  2. hélène

    tres tres bien !!!!!

  3. DanielB

    Très interressant!

  4. monplot jean marie

    Merci amis de RTI pour la suite des dossiers antennes c’est super !!! auriez vous des qsl ou photos de certaines vues à m’envoyer
    Merci et amitiés à tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.