Fin d’un cycle, l’émotion rattrape notre golfeuse nationale

Après 109 semaines au rang de numéro un mondiale du golf féminin, la Taiwanaise Tseng Yani a finalement cédé sa place à l’Américaine Stacy Lewis.Yani Tseng

 

 Cette dernière, jusqu’alors numéro trois mondiale a dominé tout le parcours de la Coupe RR Donnelley LPGA Founders à Phoenix ce weekend, s’emparant du même coup de la première place mondiale au classement LPGA puisque ni Tseng Yani, ni la Coréenne Choi Na Yeon n’ont pu combler leur retard sur le parcours.

Au final, la golfeuse taiwanaise, qui semble peiner à retrouver son meilleur niveau depuis plusieurs mois, abandonne son trône au bout de deux années, elle qui espérait le conserver au moins un an quand elle s’en était emparée. Mission accomplie, mais avec un goût d’inachevé pour ses nombreux fans.
Et finalement, Yani Tseng elle-même n’a pas caché son émotion, partageant ce moment avec ses fans sur sa page facebook.
Retrouver le moral dans son club de golf est la meilleure sensation qu’on puisse lui souhaiter!

Publicités

2 réflexions sur “Fin d’un cycle, l’émotion rattrape notre golfeuse nationale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s