Le coureur des extrêmes, Tommy Chen, touche les Taiwanais

La bravoure de l’ultra-marathonien Tommy Chen (Chen Yen-po) dépasse largement ses prouesses sportives, toutes aussi éloquentes les unes que les autres. Pas forcément présent sur chaque podium des événements des extrêmes, Tommy Chen relève les défis un à un.

Tommy Chen

Tout récemment, comme nous en avons d’ailleurs déjà parlé sur ce blog, notre super marathonien national (taiwanais), est devenu le premier asiatique à parcourir en entier le marathon extrême de Yukon à l’ouest du Canada. Ce parcours de 700 km, qu’il a achevé le 14 février dernier, dans des conditions extrêmes, lui a permis d’expérimenter les limites du corps face au vent glacial, au froid, aux gelures, etc.

Mais c’est sur un tout autre plan que l’enfant du pays a touché ses concitoyens. Les Taiwanais se sont en effet encore plus épris de lui lorsqu’il a révélé qu’il luttait contre un cancer de la gorge. Ce n’est pas nouveau, sa lutte dure depuis plus d’un an déjà, mais ce n’est que maintenant que Tommy Chen a décidé de se confier. Sa lutte contre les extrêmes devient alors une lutte pour la vie, même si c’est d’abord le désarroi qui l’a habité, comme il nous l’a confié :
« Tout de suite en sortant du cabinet de consultation, je me suis écroulé sur la chaise. Les mains tremblantes, j’ai appelé mon frère et lui ai demandé ‘que devrais-je faire ? Ne pourrai-je plus courir ?’ J’avais la tête toute perdue parce que j’avais le sentiment que toute ma vie était fichue. Je me demandais si tout allait s’arrêter là. »

Tommy Chen a donc d’abord subi une opération chirurgicale avant même de prévenir ses parents. A fortiori ses fans, qui ne l’apprennent que ces jours-ci. Suite à cette première intervention chirurgicale, il a mis six mois pour se rétablir. Malgré cela, en 2011, il a réussi à accomplir l’ultra-marathon traversant le désert de Kalahari en Afrique du Sud et cette année, celui de Yukon au Canada sous les températures extrêmes basses. Par ces défis, il veut prouver que rien n’est impossible et témoigner son amour pour la vie auprès des Taiwanais et du monde entier: « Je veux que vous, tous mes amis, vous sachiez que quels que soient les problèmes de santés que vous avez, quelles que soient les difficultés que vous rencontrez, vous pourrez les surmonter comme je l’ai fait. Vous réussirez si vous tenez le coup et surmontez la peur. Nous devons avoir du courage. »

En parlant de défi, le prochain projet de Tommy Chen est de parcourir le parcours de 520 km en dix jours en Australie. Ce sera en mai prochain. Son objectif final est en réalité d’accomplir 8 ultra-marathons sur 7 continents en 5 ans.
Bon vent, Tommy, et merci de cet exemple. Un témoignage qui transcende le sportif et qui devrait donner des ailes à tous nos jeunes sportifs d’aujourd’hui. Ces valeurs humaines sont si grandes qu’aucun appât du gain n’atteindra jamais!

 

Publicités

6 réflexions sur “Le coureur des extrêmes, Tommy Chen, touche les Taiwanais

  1. hélène

    alors là bravo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! bon courage!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s