Le tourisme taiwanais vise toujours plus haut

7,3 millions.

C’est le nombre de touristes venus à Taiwan au cours de l’année 2012. En fait, il serait plus juste de dire « nombre de personnes étrangères entrées sur le territoire de la République de Chine – Taiwan », mais qu’importe, ce chiffre à virgule est tout simplement le plus élevé jamais enregistré par le Bureau du Tourisme taiwanais.

En réalité, voilà plusieurs années que le record est battu à chaque fin du mois de décembre. Ceci est probablement le résultat d’une conjoncture de politiques mises en œuvre depuis la deuxième moitié de la précédente décennie dont (et surtout) l’ouverture des frontières à la Chine continentale et la mise en place de vols directs inter détroit, chose qui n’avait plus lieu, de façon régulière du mois, depuis environ 60 ans.

Un article/pub sur Taiwan paru dans le Républicain Lorrain
Un article/pub sur Taiwan paru dans le Républicain Lorrain

Alors oui… Le Bureau du Tourisme se réjouit de ces bons résultats, même si ces derniers s’expliquent principalement par la forte proportion que représentent désormais les touristes chinois ainsi que ceux de Hong Kong et Macao. Ce sont avant tout ces catégories qui ont marqué une forte progression au cours des dernières années, notamment Hong Kong et Macao qui, réunis, ont dépassé la barre du million en 2012 pour la première fois. Avec une hausse de 24,3% par rapport aux chiffres de 2013, c’est clairement l’une des progressions les plus marquantes. Il faut noter qu’à côté de cela les catégories qui englobent les touristes d’autres nationalités, excepté le Japon probablement, ont plutôt eu tendance à stagner.

Avec une embellie sensible de l’économie ces derniers mois, le tourisme à Taiwan en 2013 s’annonce sous les meilleurs auspices. C’est en tous cas l’opinion du bureau du tourisme, organisme qui dépend directement du ministère des transports et communications. Cette semaine, le bureau a dévoilé ses ambitions en annonçant que la barre des 7,7 millions pouvait être atteinte d’ici le 31 décembre 2013. Pour rendre ces chiffres réalisables, l’accent devrait être mis sur les pays d’Asie du Sud dont la Thaïlande, Singapour, l’Indonésie ou encore le Vietnam, des nations dont le pouvoir d’achat est en nette augmentation.

Malgré ces quelques bons chiffres, la stagnation des autres catégories démontre que Taiwan souffre toujours d’un manque de visibilité flagrant quand il s’agit de l’observer depuis des pays plus lointains. L’absence de reconnaissance officielle et les pressions chinoises ne facilitent certainement pas les choses mais pourtant, l’administration de Ma Ying-jeou a toujours souligné que le développement du tourisme pouvait avoir un apport positif dans cette problématique, c’est à dire de faire mieux connaitre Taiwan via la venue de touristes de différentes nationalités. Pourquoi pas …
Ainsi, si l’accent sera mis avant tout sur les pays asiatiques, des efforts commencent à être également fournis dans les autres régions du globe. En témoignent ces apparitions d’articles de promotion dans des quotidiens, comme c’est le cas sur la photo présente, apparue dans une édition de décembre du Républicain Lorrain. Une pratique que l’on ne voyait que peu auparavant et ainsi, peu à peu, Taiwan rattrape cette tendance d’une promotion plus agressive de son tourisme, même si on est encore loin des moyens financiers et techniques employés par la Corée du Sud.
Et oui … mais cette dernière n’a pas un voisin aussi gênant que Taiwan. Ou plutôt si, mais d’une autre manière.

Finissons en souhaitant le meilleur pour le tourisme taiwanais en 2013.

Publicités

10 réflexions sur “Le tourisme taiwanais vise toujours plus haut

    1. Eh oui la tour de Taipei 101 et son ascenseur ultra rapide. Mais je préfère les contrées sauvages de Taïwan. Un parcours de quelques jours a travers les montagnes du centre de l’île est l’une des choses que j’aimerais bien faire et que je conseille également a tout visiteur extérieur de Taïwan

  1. Félicitations à Taïwan pour ces bons chiffres, à une époque où encore beaucoup de gens ne savent pas faire la différence entre Thaïlande et Taïwan…

  2. patrick

    Beaucoup de travail en perspective pour qu’en Europe Taïwan/Formose soit mieux reconnu.
    Une présence accrue sur les Grands Salons Touristiques est nécessaire.

  3. Roselyne

    Il y a encore beaucoup à faire. Mais les choses évoluent petit à petit, la preuve cet article dans un journal régional qui fait un bel éloge de votre si jolie île.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s