Vitrines à lécher

plat 01 titre

Il est une mode introduite depuis le Japon de présenter les plats simulés dans les vitrines des restaurants afin de stimuler l’appétit des passants. Cette mode est très suivie par les restaurants japonais à Taiwan mais elle s’étend aussi sur un petit nombre de restaurants taiwanais ou d’autres origines, notamment d’Asie.

plat 02

Ici, nous voyons quasiment tous les plats dans le menu, depuis les hors-d’oeuvre jusqu’aux desserts en passant par les plats principaux.

plat 03

 

Comme vous le savez probablement, la cuisine japonaise est essentiellement fondée sur les fruits de mer. C’est pourquoi la plupart de ces plats ont du poisson pour ingrédients. En ce qui concerne la préparation, contrairement à la cuisine taiwanaise qui a l’habitude de sauter de la viande ou des légumes, celle du Japon penche plutôt à frire ou griller les nourritures.

plat 04

Reconnaissez-vous tous ces plats ? A gauche, ce sont des crevettes frites. A droite, au premier plan, un poisson grillé. Au fond, c’est la fameuse anguille grillée moitié salée moitié sucrée, très fortifiante selon les Japonais.

plat 05

Vous devriez reconnaître les trois espèces de poisson présentées dans ce plat luxueux. Il s’agit du thon, du saumon et de la sériole. Par ailleurs, il y a aussi des crevettes et des coquilles Saint-Jacques. Mais alors, que représentent les rouleaux blancs à droite ? C’est la seiche roulée avec des feuilles d’algue. Nous voyons aussi des tranches de citron, des feuilles de périlla, des petites fleurs et même les glaçons servant à garder les poissons au frais. Mais… à votre avis, quel est le petit morceau vert pâle représentant une feuille entre les coquilles Saint-Jacques et les rouleaux de seiche ? A vous de trouver la réponse.

plat 06

Si on n’est qu’une seule personne, on peut commander simplement un bol de riz couvert de dés de poisson cru comme celui à droite. Dans la petite assiette creuse à gauche, il y a des tranches de racines de lotus et des champignons parfumés ainsi que trois mange-tout pour décorer le plat.

plat 07

Maintenant, passons aux desserts. Avez-vous remarqué que dans quatre des cinq desserts ici, nous retrouvons toujours un ingrédient courant au Japon : le haricot rouge. En réalité, les Taiwan en consomment aussi beaucoup dans leurs propres desserts, probalement sous l’influence japonaise. A propos, dans le verre au premier plan, apercevez-vous des ingrédients sous forme de nouilles légèrement transparentes ? Elles sont faites à base de substance extraite des racines du konjac, ou Amorphophallus konjac en latin. Ces pâtes sans goût particulier sont élastiques. Quant aux boules vertes, il s’agit de la glace à l’arôme de thé.

plat 08

Comme mentionné ci-dessus, il n’y a pas que les restaurants japonais qui présentent des plats simulés dans leurs vitrines. Dans un restaurant vietnamien de la gare centrale de Taipei, on peut voir une drôle de soupe aux nouilles qui, renversée à moitié, retient parfaitement tous ses ingrédients, même la partie liquide !! Comme ça, la poupée à côté n’a rien à craindre pour sa jolie robe.

plat 09

Peut-être cette vitrine semble-t-elle moins appétissante que celle à la japonaise, mais, par contre, elle contient des éléments culturels plus variés. Les poupées en robe traditionnelle et le tricycle sont bien typiques du Vietnam.

Publicités

4 réflexions sur “Vitrines à lécher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s