Jeremy Lin et Houston calment les Knicks

Jeremy Lin, désormais meneur des Houston Rockets, recevait ce soir son ancienne équipe, les Knicks de New York, une franchise dans laquelle il s’est révélé l’an passé.
Pas question de retrouvailles cordiales cependant. Le duo nouveau duo d’arrières des Knicks, Kidd et Felton, entendent bien faire oublier la Linsanity, l’ancien copain Landry Fields est parti aux Raptors de Toronto, et les déclarations  » X est meilleur que Jeremy Lin  » n’ont cessé de fuser ces dernier temps. Aah, les ingrats…
Sur le début de saison, les Knicks marchent très fort même s’ils connaissent un léger moins bien ces derniers jours. Les Rockets alternent bon et moyen et dépendent de la forme de leur recrue phare, James Harden. Quant à Jeremy Lin, il tourne au diesel depuis un moment et semble souffrir encore de son genou.
En bref, on pouvait s’attendre à un match hargneux de bout en bout avec une victoire des Knicks au bout. Finalement…
… Finalement, ce sont les Rockets qui collent une sorte de raclée aux Knicks en bouclant la rencontre sur le score de 131-103. Rien que ça. Derrière la doublette Parsons – Harden, 31pts et 33pts, les Rockets déroulent et creusent l’écart en première mi-temps. S’il est encore en demie-teinte, Jeremy Lin rentre 13pts, avec 6/12 au tir et 3 passes décisives en 34 minutes de jeu. C’est un peu mieux que lors des dernières sorties.
Avec leurs deux victoires consécutives, sur les Bulls et ce soir sur les Knicks, les Rockets affichent un bilan de 6 victoires pour 7 défaites.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s