La musique, même simplifiée, ça reste… du chinois

Si l’apprentissage du mandarin est une entreprise de longue haleine, par monts et par vaux, empruntant les noirs méandres de difficultés nouvelles au fur et à mesure qu’on avance, on aurait tort de penser pouvoir s’évader dans le monde universel de la musique. Bon, dis comme ça, j’exagère peut-être un peu. Mais quoi de mieux qu’une belle envolée lyrique pour introduire l’article du jour consacré, vous l’aurez deviné, à la musique.
Plus précisément, nous allons nous intéresser à un style de partition dite « musique simplifiée » très répandue à Taiwan. Ces partitions sont censées permettre à tout le monde de déchiffrer et pouvoir fredonner quelques airs, pourquoi autour d’un karaoké (c’est tellement en vogue ici). Et pourtant, à bien y regarder, à première vue cette codification soi-disant simple reste purement et simplement… du chinois pour le public non averti :

Mais qu’est-ce que c’est ? Et bien, une partition simplifiée, je viens de le dire… Bon, en réalité, il s’agit d’une transcription de l’air de la comptine « frère Jacques » qui en chinois ne se traduit pas d’ailleurs Frère Jacques mais Deux Tigres. Exit l’histoire du petit moine repu qui, assoupi, oublie de sonner l’office de la nuit ou du petit jour (les matines), exit aussi le son de cloches pour laisser place à l’histoire de deux tigres dont il est qu’un n’a pas d’yeux et l’autre n’a pas d’oreilles en concluant : c’est bizarre. Cependant, laissons de côté la question de traduction ou des paroles pour en revenir à notre partition de musique…

Des chiffres, des traits horizontaux, verticaux, des points. Un code pas si universel qui nécessite explication : 1=do, 2=ré, 3=mi et ainsi de suite. Les traits verticaux marquent le passage d’une mesure musicale à une autre. Ici, chaque mesure compte quatre temps. Si le chiffre est dépourvu de tout accessoire, il a valeur d’une  noire, soit une note d’un temps. S’il est souligné, il se transforme en croche. Un double souligné sera donc une double croche. QI la note est suivie d’un trait horizontal, alors sa valeur est doublée. Une noire devient ainsi une blanche. Si sous le chiffre, il y a un point, c’est que la note est grave (octave du dessous). Inversement, si le point se situe au dessus du chiffre, c’est la note de l’octave supérieure (aigüe) qui correspond. Si vous avez besoin d’un silence c’est le chiffre 0 qui fera l’affaire.
De ce pas, mettons-nous au diapason des explications précédentes pour tenter de retranscrire sur une portée la partition chinoise, le tout en restant dans le rythme, ça va sans dire. Nous obtenons :

Nul doute, c’est bien l’air de Frère Jacques. Pour nos auditeurs-lecteurs musiciens, cette transcription simplifiée a pour base une partition en Do Majeur. Pour les autres tonalités ça fonctionne aussi, en transposant ‘simplement’ de la sorte : pour une partition en Fa Majeur, le 1 ne sera plus le do mais le fa.

Amusez-vous bien !

11 réflexions sur “La musique, même simplifiée, ça reste… du chinois

  1. Marie

    Effectivement, une fois expliquée, cette partition parait simple… quoi que… Mais c’est assez original d’avoir pensé à faire ça ! Qui en est l’investigateur ?

  2. Je comprends bien le système en tant que musicien…en fait rien de bien nouveau, les chiffres représentent les degrés. Mais cela fonctionne pour les mélodies très simples, dans la même tonalité. Et bien sûr pour des chansons connues, en fonctionnant comme un aide-mémoire. Mais qu’en est-il pour les mélodies ou rythmes complexes ?

    1. Fix

      Je me suis posé la même question et j’ai eu droit à deux réponses: ce système simplifié étant ‘universellement’ extensible, il peut aussi fonctionner et faire des merveilles. En me grattant la tête à imaginer de telles partitions simplifiées complexes, j’ai jetémon dévolu sur la deuxième réponse: on retrousse les manches et on reprend la portée à cinq lignes…

  3. enfert

    merci c’est gentil mais je voulais la chanson entière c’est pour un mariage qui a lieu le wee-kend prochain on leur a ecrit une chanson (c’est ma mamie qui l’a écrit)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s