La cohabitation politique dans les champs

Quel épouvantail pourrait faire le plus peur aux oiseaux afin de protéger les plantations de riz ?

Epouvantail traditionnel

Les agriculteurs taiwanais ont bien réfléchi, ils ont essayé plusieurs formes… celle de l’agriculteur au chapeau chinois comme ci-dessus pour simuler l’illusion d’une personne et aussi les banderolles de drapeaux colorés…. mais cela fait bien longtemps que les oiseaux ne picorent plus à la supercherie. Certains agriculteurs se lèvent encore à l’aube pour taper sur des casseroles dans les allées de leur champ, mais ce n’est pas toujours pour plaire aux voisins….

Il fallait donc penser à autre chose…

Ligne de drapeaux colorés dans une rizière

Si dans un article de blog récent, ‘Produits approuvés par les célébrités’, les signatures des politiciens taiwanais étaient affichées en grande pompe pour attirer les potentiels clients d’une échoppe de vente de jus de fruits, ici, leurs noms sont utilisés à différent essient…

Les drapeaux de campagne publicitaire présidentielle délaissés suite au jour du vote de janvier s’agitent désormais au vent dans les champs de la campagne taiwanaise… et dur dur de dire pour qui penche par exemple cet agriculteur qui dispose aussi bien des drapeaux de Ma Ying Jeou réélu pour un nouveau mandat à la tête du Kuomintang (KMT), ou de sa principale rivale Tsai Ing-wen qui se présentait au nom du Parti Démocrate Progressiste (DPP).

Ma Ying-jeou pour le KMT réélu à la présidence pour un nouveau mandat

Tsai Yi-Yü, Candidat député aux élections législatives aux couleurs du DPP

Ici, dans les champs de la campagne de Chiayi, région centrale de Taiwan, tout le monde est égal et sert la nation pour une même cause nationale: celle de protéger les cultures des agriculteurs. Il n’y a donc pas de gagnant ni de perdant. Est-ce donc cela la cohabitation politique qui oeuvre ensemble dans une même direction?

Ma Ying-jeou et Tsai Ing-wen dans le même 'champ'
Publicités

6 réflexions sur “La cohabitation politique dans les champs

  1. Roselyne

    Voilà ce qu’on appelle une vraie cohabitation. Toutes les forces se liguent pour lutter contre l’ennemi. D’ailleurs quelles sortes d’oiseaux envahissent ces cultures ?

    1. aurelie

      Moineaux, étourneaux, la modération dans le nombre et leur picorement de graines de riz devrait être de mise… pour une meilleure cohabitation des oiseaux et des agriculteurs.

      1. Roselyne

        Moineaux, étourneaux, je suis déçue. J’aurais pensé à des oiseaux « plus exotiques ». Décidément ces vilains coquins sont partout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s