La Barbie taiwanaise, les poupées Meining

Comme dans beaucoup de pays du monde, de nombreuses taiwanaises ont grandi avec leur jouet préféré, les poupées Barbie. Mais, pour les habitants de l’arrondissement de Taishan dans la ville du Nouveau Taipei, les poupées Barbie représentent avant tout une mémoire collective puisque c’est ici que la société de Barbie, Mattel, avait installé une usine de fabrication de poupées. A son apogée en 1983, un tiers des résidents de Taishan y travaillaient.

Les poupées Meining en costume de différentes époques taiwanaises

Cette usine au nom de Meining a fonctionné à Taishan entre 1967 et 1987. Elle produisait plus de 20 000 poupées par jour, quantité la plus importante de toute l’Asie. En 1987, compte tenu de l’enchérissement de la main d’oeuvre à Taiwan, l’usine s’est délocalisée en Chine. Le départ de Mattel a certainement jeté un coup de froid à l’économie de Taishan, mais pour beaucoup d’habitants de Taishan, Meining est une histoire continue puisqu’ils ont fondé un club Meining qui permettait aux membres de se réunir régulièrement autour de cette mémoire collective. Dans le but de faire revivre cette mémoire, Taishan a fondé l’Atelier Meining ou Meining Workshop en 2009. L’atelier a refait des moules des poupées avec l’aide de Mattel pour créer la poupée Meining et encourager les femmes à faire des poupées de manière artisanale et les stylistes à créer des costumes de poupées.

Poupées vêtues de robes confectionnées par les stylistes taiwanais

Cette semaine, l’atelier Meining a inauguré une exposition sur les costumes des femmes célébres au fil du temps. L’objectif est de représenter les différents styles vestimentaires de différentes époques à travers les célébrités. On regrouve ainsi l’épouse du généralissime Tchiang Kai-shek, Madame Tchiang Soong Mayling ou encore Chen Shu-ju, réputée à Taiwan pour ses oeuvres caricatives. L’atelier a également invité 5 stylistes à confectionner les vêtements de la future mode. L’objectif de Meining est donc de faire de Taishan la terre d’origine des poupées et ceci pour encore un siècle.

Madame Chen Shu-ju, symbole du travail caricatif de Taiwan (photo: cdn)
A gauche, la golfeuse Yani Tseng, N°1 mondiale. A droite, la chanteuse Fong fei-fei décédée en début d’année

 

Publicités

8 réflexions sur “La Barbie taiwanaise, les poupées Meining

  1. Fix

    La poupée « Ken » n’a pas encore eu les honneurs « d’incarner » le Généralissime Tchiang Kai-shek au côté de son épouse Soong Mayling…

  2. hélène

    C’est fou de voir que partout ds le monde la poupée Barbie aura eu et a encore du succes aupres de tous……( ou presque!!!)

  3. Marie

    Superbes !!! Elles ont une allure bien différentes des poupées barbies d’ici ! Je dirai… plus classe, moins excentrique, plus jolies quoi ! Merci de nous les faire découvrir !

  4. Des poupées »meaning a lot » pour Taishan.À défaut de faire des poupées,faisont du design de robes de poupées!Peut-être,un beau créneau pour l’industrie pour la ville de Taishan!?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s