Une heure, un euro

De nouveaux coins de lecture éclosent à la capitale. En haut des grattes ciels, au coin de la rue de son quartier, ou au sous-sol des rues commerçantes, on y vient pour effeuiller le journal, feuilleter un magazine de mode entre copines, ou encore y plannifier son voyage autour d’un guide de vacances sur une contrée lointaine…

Voilà les lectures offertes sur les rayons des bibliothèques. On y trouve une bonne sélection de mangas aussi et des livres pour enfants car il faut bien occuper toute la famille durant deux ou trois heures ce dimanche après-midi. En effet, ces coins tamisés sont devenus des lieux de prédilection de retraite pour certaines familles qui en peut-être eu assez des visites dominicales à Ikea. Et oui, lors de l’arrivée de la chaîne à Taiwan, le phénomène de ‘Et pourquoi pas aller à Ikea ?’ avait tendance à revenir bien fréquemment dans les propositions de sortie.

Mais revenons à notre lecture du jour…

 

Dans ce coin de lecture haut perché au 14ème étage d’une tour sur l’artère de Zhongxiao-Dunhua, nombreux sont les passants ayant fini leurs emplettes dans le quartier commerçant et s’octroyant une pause autour d’une boisson pour contempler la ville. Ici, on paie à l’heure et au niveau de confort de son sofa. 50 dollars taiwanais, soit un peu plus d’un euro à l’heure pour un sofa au milieu de la pièce, près du double pour un sofa avec vue ou encore un sofa isolé des autres pour un peu d’intimité.

D’autres réservent un sofa avec un ordinateur pour surfer le net, tandis que les voisins se dégourdissent les jambes pour une courte session de vélo d’intérieur… Quant aux boissons, chacun se sert à volonté : café, thé rouge, thé au lait, coca, pepsi… et pourquoi pas une de chaque pour mieux profiter ?

Réflexion faite, je vais rester sur le café en y ajoutant une petite portion de ‘奶球’, à savoir quelques gouttes de crème fraîche, faute de lait, les Taiwanais n’étant pas penché sur ce produit laitier.

Le café servi, je vous laisse, car si ici le temps se paie, il est temps que j’attrape un magazine sur les rayons, que je me resserve une deuxième boisson bien vite, ou encore opte tout d’abord pour une session fitness au vélo…

Publicités
Catégories : Divers, Pour le plaisir | Étiquettes : , , , , | 7 Commentaires

Navigation des articles

7 réflexions sur “Une heure, un euro

  1. Patrick DALIBOT

    Je réserve mon sofa pour partager un moment de lecture avec nos animateurs préférés de RTI.

  2. Roselyne

    Si l’endroit est calme c’est sympa ces petites pauses détente-lecture. Très certainement plus reposantes que le brouhaha de chez Ikéa.

  3. hélène

    on y viendrait bien s’y reposer!!!!!!!!!!!!! tres bonne idée!!!!!

  4. mister X

    vivement cela en France…….Ma soeur serait aux anges……………

  5. Très sympa et reposant..mais un peu haut…

  6. Eléonore

    je trouve cela super et en plus j’aime bien lire…..mais je trouve cela un peu haut

  7. aurelie

    Un peu haut? Certes, le prix de l’immobilier étant exorbitant à la capitale, on s’en doute, on grignote en hauteur et elle peut nous donner plus le tournis que le contenu du livre qu’on a choisit. Mais si Taipei est une ville plutôt grise de par son architecture en journée, il y a quelque chose de magique à pouvoir admirer la vue à la nuit tombée, entre chien et loup, confortablement assis dans son sofa. Les lumières des foyers éclairés d’une lanterne rouge s’allument les uns après les autres, c’est mon moment préféré de la journée. Et ça tombe bien, le coin lecture est ouvert 24h/24 (A la taiwanaise, donc) 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.