Tout dans la grandeur, le nouveau « landmark » du sud de Taiwan

L’un des plus grands groupes bouddhistes taiwanais, Fo Guang Shan, a inauguré le 27 décembre son Mémorial du Bouddha, attirant plus de 10 000 personnes. Ce mémorial a été érigé principalement dans le but d’accueillir « la dent du bouddha » offerte par le maître bouddhiste tibétain Kunga Dorje Rinpoche au maître Hsing-yun de Fo Guang Shan. Dans ce mémorial qui s’étend sur environ 100 hectares, plusieurs constructions sont érigées dans la recherche de la grandeur.

Le palais principal de 50m de haut est capable d’organiser des cérémonies pour 2 000 croyants à la fois. « La dent du bouddha » sera exposée dans ce palais qui possède également 48 pièces souterraines. Ces 48 pièces qui seront ouvertes au public en 480 ans (une pièce tous les 100 ans) visent à exposer les différents objets culturels, historiques ou souvenirs offerts par les bouddhistes dans le monde. Aux quatre coins de ce palais se dressent quatre pagodes qui honorent chacune un grand bodhisattva, soit le bodhisattva Avalokiteshvara (ou Guanyin) dont le nom peut être traduit par « Considérant les voix du monde », le grand bodhisattva de la sagesse Mañjuśrī (ou Wenshu Pusa), le bodhisattva roi du magasin qu’est la Terre Kstigarbha (ou Ti-Tsang) et aussi le grand bodhisattva Samantabhadra (Puxian pusa) dont le nom signifie « tout-excellent. »
Derrière ce palais se trouve une grande statue du bouddha de 108m de haut, devenant par le fait même la statue la plus haute en bronze représentant un bouddha assis. Cette statue doit accueillir à l’intérieur plus d’un million de  Sūtra du Cœur (sk. Hridaya sūtra) copiés par les adeptes.

Sur la place du palais principal se trouvent 8 pagodes, hautes de 37 mètres chacune. Ces 8 pagodes représentent la religion bouddhiste, les moines et les croyants, la bonté, le don, l’harmonie, les six accomplissements, les sept commandements et la doctrine bouddhiste.
Ce mémorial du Bouddha a nécessité 9 années pour sa construction, une centaine de maquettes ont été dessinées avant l’adoption définitive du plan architectural du mémorial. Le groupe Fo Guang Shan n’a pas communiqué l’investissement nécessaire quant à la construction d’un mémorial d’une telle grandeur. Il est certainement discutable quant à l’échelle et à l’argent qui sont nécessaires pour honorer le bouddha. Mais la réalisation de ce mémorial semble être le souhait des 6 millions d’adeptes que compte le groupe Fo Guang Shan.

Photos : aimable crédit de la Municipalité de Kaohsiung

Publicités

2 réflexions sur “Tout dans la grandeur, le nouveau « landmark » du sud de Taiwan

  1. J’ai de plus en plus de mal à comprendre où ils veulent en venir en construisant des bâtiments toujours plus imposants. Et ça ne concerne pas seulement Fo Guang Shan … Etrange quand même, alors qu’en principe ils enseignent des valeurs de simplicité, loin de tout bien matériel…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s