Soldats de Matsu

Après « les cailloux sur les toits », je vous propose de nouveau à revisiter Matsu puisque son charme ne se limite pas à ses architectures civiles particulières, il le doit également à ses activités de pêche et plus tardivement à sa militarisation.

« Coopération entre soldats et civils » « Reconquérir la Chine », les slogans ont été accrochés aux murs des maisons civiles sous l’ordre du gouvernement KMT.

Pendant la période de tension interdétroit, environ 50 000 soldats ont été affrêtés sur les 7 îles constituant Matsu. Ces soldats, loin de leur famille, représentaient une ressource économique importante de ces îles qu’il s’agisse du commerce, de la restauration ou des métiers de divertissement. La militarisation de ces soladts a changé l’image de Matsu qui vivait essentiellement de la pêche. Aujourd’hui encore, il est quasi impossible de se balader à Matsu sans apercevoir la trace de l’armée. La photo ci-dessous est celle d’une caserne qui se trouve juste au bord d’une rue ouverte à tous. Même s’il est interdit aux civils d’y entrer sans autorisation, la prendre en photo ne représente aucune contrainte :

Très peu d’occasion de « croiser » des chars dans la rue sur l’île principale de Taiwan.

Aujourd’hui, le nombre de soldats assugnés sur cet ancien front millitaire ne se situe plus qu’à environ 10 000 hommes. C’est-à-dire quasiment au même niveau que le nombre d’habitants de Matsu. Pour leur survie, ces derniers s’orientent de plus en plus vers le tourisme. Certaines maisons traditionnelles sont réaménagées et restaurées en chambre chez l’habitant, certains aliments traditionnels deviennent des souvenirs et pour rendre la visite de Matsu plus intéressante, quoi de mieux que les anciennes armes ? Il y a ainsi un mélange assez intéréssant entre ce qui est désaffecté et ce qui est encore actif :

Fortin qui protège les habitants de Matsu contre toute attaque chinoise

Les chars désaffectés sont laissés en pleine nature à des fins touristiques!

Aujourd’hui, les Taiwanais de l’île principale de Taiwan et les touristes chinois constituent la principale clientèle ciblée par Matsu. C’est en réalité un lieu paradisaque si vous recherchez le calme absolu.

Publicités
Catégories : Divers, Radio Taiwan International, Taïwan, Un jour une photo | Étiquettes : , , , , , , , | 5 Commentaires

Navigation des articles

5 réflexions sur “Soldats de Matsu

  1. Marie

    Très bel article, Merci !

  2. arranz

    Merci pour ce bel article et les jolies photos!

  3. Matsu, quelle belle île historique et touristique !…très bel article et belles photographies de Matsu, Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.