Un regard sur : le village de Smangus – 司馬庫斯

A Taiwan, tout le monde connaît le village de Smangus. Surtout de nom dira-t-on car Smangus est l’un de ces villages enfouis au fin fond des montagnes de la chaîne centrale de Taiwan. Malgré sa relative inaccessibilité, Smangus est devenu, au fil des années, une destination touristique incontournable. Qu’il soit caché dans la brûme des sommets ou sous un soleil éblouissant, Smangus passionne les amoureux de la nature grâce à son cadre exceptionnel ainsi que ses nombreux « trésors » locaux. Cette année, nos confrères de PTS (chaîne gouvernementale non-sponsorisée par le gouvernement … ) a proposé un excellent documentaire sur le village de Smangus. Intitulé  » Smangus – A Year in the Clouds » (Smangus, une année dans les nuages). Aujourd’hui, je vous propose de découvrir l’une des bandes-annonces de cet excellent reportage. Un assemblage de belles images qui ont de quoi vous faire rêver.

Habité par la tribu aborigène des Atayals, le village de Smangus ou Simakusi – 司馬庫斯 en chinois mandarin, est situé au bout du comté de Hsinchu, nord-ouest de Taiwan. Le comté de Hsinchu s’étend d’une part sur la plaine ouest de l’île ainsi que sur une bonne partie des sommets de la chaîne centrale de montagnes de Taiwan. A vrai dire, à l’est, ses limites administratives vont très loin et rejoignent, près de la route auxiliaire 7, le comté de Yilan. C’est là que l’on trouve le fameux village de Smangus. Géographiquement parlant, ce dernier est bien plus proche de Yilan que des cités urbanisées de Hsinchu. De Smangus, il est d’ailleurs possible de se retrouver à Yilan au terme d’une ballade à pieds de 10km. Mais les reliefs escarpés de cette région ne permettent pas la construction d’infrastructures pour véhicules. C’est ce qui explique que Smangus est un village relativement lointain dans les esprits car il n’est accessible QUE par la côte ouest et Hsinchu. Pour y arriver, c’est une longue et petite route qu’il faut emprunter et bien souvent, celle-ci est coupée suite à des intempéries trop importantes ou des tremblements de terre. Il n’est pas rare en effet que les habitants de cette localité se retrouvent « coincés » pendant plusieurs jours, faute d’avoir une route leur permettant de rejoindre la civilisation. Mais c’est peut-être ce qui fait le charme de Smangus. Ce calme, cette quiétude auxquels s’ajoute cet extraordinaire paysage de montagnes et de forêts aux arbres souvent millénaires. Smangus est longtemps resté à l’écart du développement de Taiwan. C’est d’ailleurs la dernière localité à Taiwan à avoir été raccordée aux réseaux téléphonique et électrique.
Durant la dernière décennie, Smangus est devenu une cible pour les promoteurs du tourisme. Le village s’est nettement agrandi mais ses habitants ont rapidement mis un frein à cette expansion qui aurait pu « tuer » l’âme du village. Ce dernier entend rester un havre de calme et de paix dans les montagnes. Depuis le tourisme est contrôlé et une attention particulière est donnée à la protection de l’environnement. Chaque touriste souhaitant se rendre là-bas doit au préalable prévenir les autorités sur place et il doit de même se soumettre au règlement local.
De nombreuses ballades en forêts sont possibles depuis Smangus. L’économie locale dépend beaucoup du tourisme même si les habitants se consacrent à la culture de pêches dorées, une spécialité locale. De nombreux arbres millénaires sont présents dans les bois aux alentours, tout comme des petits cours d’eau. Je vous laisse découvrir tout cela en images grâce à cette bande-annonce du documentaire de PTS.

 

La communauté de Smangus est très soudée. Elle peut vivre en quasi-autarcie. Chacun joue un rôle dans la vie quotidienne du village. Dans ce petit reportage, vous avez pu voir des touristes qui sont bénis à leur arrivée par les anciens du village, une coutume locale.

J’espère que tout cela vous aura donné envie.

Publicités
Catégories : Taïwan, Un regard sur ... | Étiquettes : , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Un regard sur : le village de Smangus – 司馬庫斯

  1. Roselyne

    Voilà un magnifique reportage, très émouvant. Je trouve remarquable que des peuples souhaitent conserver leurs coutumes et identités. Il est donc essentiel que ces lieux soient préservés de trop de tourisme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.