Un regard sur … un train qui fait rêver

L’article du jour nous emmène à Jiji, comté de Nantou, dans le centre de Taiwan.

Il y a 12 ans, Jiji était synonyme de tristesse puisque c’était là que se trouvait l’épicentre du séisme meurtrier du 21 septembre 1999. Mais, petit à petit ce petit village a retrouvé goût à la vie. Cela, grâce au tourisme. La réputation de Jiji s’est construite autour du chemin de fer, les attractions principales étant la gare, la locomotive et la voie ferrée. Le weekend dernier, après 14 mois de travaux, la société nationale des chemins de fer a inauguré une nouvelle fois  la ligne de Jiji et pour marquer cet événement, la société a fait fonctionner deux locomotives à vapeur, une CK101 et une CK124, une scène plutôt rare à Taiwan depuis le choix de l’option électrique en 1979.  

Quatre voitures tirées par une locomotive CK101 entrent en gare de Jiji

La gare de Jiji est certainement aujourd’hui l’une des gares les plus réputées de Taiwan. Elle a été érigée à l’époque japonaise en 1919 dans le but de transporter des matériaux pour la construction de la centrale électrique du lac du soleil et de la lune. Par la suite, Jiji qui était le chef lieu administratif de la région centre de Taiwan, a prospéré grâce à l’exportation des produits agricoles. A partir de ce moment, les produits comme la banane étaient acheminés vers Keelung et Kaohsiung, soit les portes de Taiwan au nord et au sud. En 1933, le Japon qui occupait alors Taiwan avait démoli l’ancienne gare puis en reconstruire une entièrement en cyprès. Cette gare, réputée pour son élégance simple, se distinguait déjà des autres gares taiwanaises avant d’être détruite 60 années plus tard par le séisme Jiji. Aujourd’hui, reconstruite selon son modèle ancien, la gare de Jiji reste la principale attraction touristique de la région.

 La gare de Jiji est donc idéale pour marquer la réouverture de la ligne Jiji fermée pour la maintenance depuis avril 2010. A cette occasion, la société des chemins de fer a spécialement fait fonctionner deux vieilles locomotives construites par les Japonais, CK 101 des années 10 et CK124, des années 30-40. Un bonheur pur pour circuler dans les montagnes de cette région bien calme  et verdoyante à bord d’un vieux train à vapeur.

La CK101 a attiré de nombreux touristes à Jiji le 9 juillet dernier
Publicités

3 réflexions sur “Un regard sur … un train qui fait rêver

    1. Il a un musée de locomotives sur la ligne de Alishan. On peut y trouver d’anciennes locomotives.
      Mais je crois qu’il ya des gares de triages qui font office de musée aussi. Je ne sais plus où exactement, mais il me semble que c’est aussi à Chiayi.
      Et pour les enfants, ce doit être leur uniforme scolaire. Les couleurs varient selon les écoles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s