Un jour, une photo : champs d’arômes

Qu’il pleuve ou qu’il vente… les arômes vous tendent leurs pétales pour vous accueillir comme il se doit dans l’un des multiples champs qui ornent le mont Yangminshan, dans le bassin de Taipei.

Arôme antique...

Promenade traditionnelle des habitants de la capitale, très prisée lors de la floraison des cerisiers, les arômes séduisent aussi bon nombre de personnes. La formule la plus répandue est celle de l’accès libre, photos comprises dans les champs. Seul le bouquet que vous cueillez vous-mêmes vous coûtera une somme plus symbolique que salée.

Les champs d’arômes sont présents à presque toute saison, même si lors du printemps, il faut prendre son mal en patience et faire la queue et supporter les bouchons pour y accéder, avec cette récompense féérique une fois arrivé sur place :

A chacun son bouquet

Ah, j’oubliais, c’est aussi un des points incontournables des formules « photos de mariage », dont voilà la preuve en images :

Mariage pluvieux... dans les arômes !

11 réflexions sur “Un jour, une photo : champs d’arômes

  1. Oh ! la première photo : « Arôme antique » !
    extraordinaire ce jeu de mots !
    Et bravo au photographe qui a du courir à côté de la voiture tout en prenant ces clichés. … enfin … c’est ce que j’ai compris.
    m’enfin … j’avoue qu’avec cette brume, cette histoire ne me paraissait pas très claire ^^ 🙂

  2. Ces fleurs sont-elles ramassées?Font-elles parties des Floralies Internationales?

    Quant est-il de l’égnime dans’Un regard…sur une chinoiserie pas comme les autres.’.Est-elle résolue?

    1. fxboulay

      Il hésite à envier le marié ou tenir le déclencheur du flash. Il est en effet technicien assistant photographe ou si vous préférez « flashi-thérapeute ». Et il paraît que ça rapporte ces prousesses acrobatiques! Quant à la casquette, je ne sais pas si elle est aux normes sécuritaires, mais elle n’a pas trop le look d’un casque de champ…

  3. d...illon

    Ah Fix aux multiples talents : ethnologue avec son étude de la double culture ; poète avec ces champs de fleurs ; philosophe avec sa « pensée chinoise » mais également occidentale ; critique de musique traditionnelle taïwanaise etc …
    Décidément ce blog nous révèle des talents inconnus de nos animateurs puisqu’il nous a fait connaître les dons d’illustrateurs de Xavier que nous connaissions surtout comme « conteur ».
    Bravo à tous
    ps : A quand un article du petit dernier ? enfin, dernier arrivé …

    1. Il y a de nombreuses plantations entre les sommets de Yangmingshan.
      Il y a toujours du monde le weekend, que ce soit pour prendre des photos, se confectionner son propre bouquet ou juste pour profiter de l’ambiance et du paysage.
      Personnellement, j’adore le moment quasi quotidien où la brume se décide à tout recouvrir en l’espace de 5 minutes.
      On passe d’un paysage de montagnes verdoyantes à un monde gris et humide, silencieux et surtout mystérieuse.
      C’est délicieusement …. envoutant ! pas d’autres mots.
      rien que d’en parler, je me dis qu’un tour là-bas la semaine prochaine, ça serait super !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s