Meg Wang se dévoile !

Cette semaine, c’est Meg Wang qui a bien voulu se prêter au jeu des questions pour le blog français de RTI et bien sûr, pour votre plus grand plaisir !
Meg Wang … qui connait ne pas Meg Wang ? Les rares personnes qui n’ont jamais eu la chance d’écouter RTI évidemment.
Les auditeurs savent bien évidemment de qui je parle. De cette voix incomparable qui est capable de vous prendre par la main pour vous faire découvrir n’importe quel sujet autour de Taïwan !
Mais hormis ses émissions : Continentales, Taïwan dans tous ses états, Coup de Projo, Aux Rythmes des Montagnes… qui est Meg Wang ?

La principale intéressée nous dévoile quelques infos sur elle et son parcours à RTI :
 » Je suis arrivée à Radio Taiwan Internationale à la fin de l’année 2000. J’ai postulé pour ce travail parce que j’avais vraiment envie de faire quelque chose dans le domaine des échanges entre Taïwan et les pays francophones. J’avais aussi envie d’oeuvrer en ce sens en ayant l’opportunité d’exploiter la langue française. Auparavant, j’avais travaillé en tant qu’acheteuse pour une chaine de grande surface bien connue en France et dans le monde. Mais au bout d’une année et demie, je m’étais rendue compte que ce n’était pas franchement le genre de métier auquel je me destinais. Je pouvais utiliser le français dans mon travail, mais il manquait quelque chose… »

Apparemment, il y a une histoire d’amour entre toi et la langue française …
« J’ai commencé à apprendre le français au centre de langues étrangères de la Sorbonne à Paris en France. Et puis après deux années, j’ai suivi un BTS de tourisme que j’ai complété par la suite par une maîtrise dans le domaine du patrimoine du tourisme. Tout ça, c’était entre 1991 et 1998« 

Meg Wang se dévoile

Bon parlons de RTI maintenant !
« Le métier que nous faisons est très intéressant parce qu’il nous permet d’apprendre des choses nouvelles tous les jours. C’est très diversifié ! Et puis il y a de nombreux contacts avec des tas de gens différents. C’est un métier enrichissant. Et puis il y a des expériences qu’on n’est pas prêt d’oublier »

Des anecdotes à nous partager justement ?
« Oui bien sûr. Une fois, j’ai eu l’opportunité d’interviewer 2 femmes âgées qui en fait, avaient été forcées à devenir « femmes de réconfort » dans l’armée japonaise durant la seconde guerre mondiale. L’institut qui les prenait en charge m’avait permis d’en rencontrer une qui était peut-être, plus prête que les autres pour raconter ce qu’elles avaient vécu durant cette période de leur vie. Et puis comme j’étais sur place, je me suis laissée tenter par un second interview avec une autre personne. Et là, cette deuxième femme, il faut voir qu’elle a 80 ans passé, m’a raconté des choses complètement différente, qu’elle avait été envoyée dans un pays d’Asie du Sud-Est, qu’elle passait son temps à accompagner les soldats japonais, qu’il n’était jamais question de se prostituer. Elle n’avait qu’à se faire belle, jouer du piano et les accompagner. Quand je suis sortie, j’en ai parlé avec l’institut. Ils m’ont dit qu’ils savaient que cette femme racontait ce genre d’histoires parce qu’elle n’arrivait pas à accepter ce qui lui était arrivée pendant la guerre. Moi, de cet interview, j’avais tout cru et après la réflexion de l’institut, j’en suis repartie avec un sentiment très bizarre.
J’ai une autre anecdote encore. C’était en 2005, juste après la rupture des relations diplomatiques entre le Sénégal et Taïwan. A cette occasion, j’ai interviewé par téléphone Michel Lü qui, aujourd’hui, est le représentant taïwanais en France. A l’époque, il était porte-parole de la diplomatie taïwanaise si je me souviens bien.  Je l’interrogeais sur cette rupture diplomatique et il m’avait tenu un discours officiel. Mais j’avais senti dans sa voix qu’il n’était pas vraiment d’accord avec ce qu’il me racontait, que tout allait bien, que cette rupture avec le Sénégal n’entrainerait pas d’autres ruptures diplomatiques en Afrique. On sait qu’à l’époque, la Chine a dépensé une somme colossale pour l’Afrique et on se disait que vu l’importance du Sénégal dans la partie ouest de ce continent, si celui-ci rompait ses liens avec nous, cela aurait forcément des répercussions. Je sentais ça dans sa voix. Une année plus tard, c’est le Tchad qui rompait ses liens diplomatiques avec nous. »

C’est le genre d’entretien qui marque … Sinon d’autres remarques sur ton travail ?
« Oui … en fait, j’ai quelques regrets. Je trouve dommage que notre gouvernement ne donne pas vraiment les moyens à RTI d’être une vraie radio internationale. Nous sommes la seule radio internationale de langue chinoise qui est aussi libre. Notre pays dispose là d’un outil puissant, mais notre gouvernement ne nous perçoit que comme un porte-parole. Si vraiment il le voulait, il pourrait faire de nous l’équivalent de la BBC, mais en chinois. Je suis aussi un peu déçue par le système administratif de la radio. »

Aux Rythmes de Meg Wang !

Aurais-tu d’autres remarques à nous faire partager sur RTI ?
« 
J’ai tout simplement envie de dire un GRAND merci à Typhaine Li ! C’est une chef, une responsable unique. Elle nous laisse une grande liberté dans notre travail et on sait que ce n’est pas le cas dans tous les autres services de langues étrangères. Et en plus de cela, elle nous apporte à manger, elle nous habille même parfois et elle s’occupe de ma fille quand elle vient à la radio ! Non franchement, nous avons beaucoup de chances de l’avoir. »

Tu parlais de ta fille, Fang-yi  ! Un petit mot à son sujet ?
« Ma fille Fang-yi va bien. Elle a maintenant 1 an et demi. En ce moment, elle est un peu casse-cou, elle tombe souvent et se fait des bleus un peu partout !
Elle arrive à dire quelques mots en français comme « allô ? », « rideau » ou encore « se-ssy ». En fait « sexy » mais allez savoir qui lui a appris ça ! »

errmm … ok ! eh bien on va s’arrêter là pour aujourd’hui !

« D’accord ! La prochaine fois, j’aurais d’autres choses à vous raconter ! »

Eh bien ! on se dit à la semaine prochaine, du moins pour cette rubrique et un nouveau membre qui passera à la casserole !

Publicités

10 réflexions sur “Meg Wang se dévoile !

  1. Delphine

    Merci pour cette interview Meg !
    Bravo à toi pour ton parcours et pour ton excellente maitrise de la langue française !
    Mon sentiment sur le service français de RTI: c’est une véritable famille !

  2. Je me souviens des interviews des femmes de réconfort et avec Michel Lu.Ce sont des interviews marquants.Pourquoi pas en faire un avec l’ex-président Chen Sui-Bien?Avec sa femme,sa nièce ou toute sa famille?Meg aura gagné le prix du journaliste de l’année!Comme dit Delphine,Meg a un excellent maîtrise de la langue française.

  3. Danielle

    Superbe photo « aux rythmes de Meg » ! Une reconversion dans la chanson ?
    Et comme le dit Xavier, Meg et sa voix incomparable qui nous subjuguerait même si elle récitait le bottin.

  4. monplot jean marie

    Bonjour Meg Wang
    Tout d’abord bravo pour ton français et pour les bons moments que tu nous fait passer à l’écoute de RTI.
    Au grand plaisir de t’écouter et reçois toute mon amitié depuis Chambéry
    Bisous

  5. labiad bouabid

    un grand Bonjour pour Meg Wang et merci d’accepter de se dévoiler pour les auditeurs , et Bravo à toi pour ton parcours.

    1. megwang

      Un grand merci à tous pour votre soutien!
      Il faut dire que le français reste une langue extrêmement difficile à maîtriser. Jusqu’à présent, je ne comprends pas pourquoi il faut dire je parle français au lieu de je parle « le » français ou alors pourquoi on dit la culture du riz mais un bol de riz…c’est compliqué…

  6. Bien pour nous c’est pareil le chinois.Tiens il y a une expression quand quelque chose est trop compliqué:’C’est du chinois!’.Pourquoi?:A cause de l’écriture et aussi du language qui ne ressemble pas du tout a aucune langue occidentale.On prends l’anglais:même alphabet et même conjugaison des phrases de plus 20% des mots sont d’origines françaises donc beaucoup plus facile d’apprendre l’anglais que le chinois!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s